Le 25 avril 2007, le Conseil de la concurrence a demandé à EDF "de modifier dans un délai de deux mois ses conditions générales de vente afin que les clients puissent connaître les modalités précises d'une résiliation anticipée de leur contrat".

Lire la suite