Petit déjeuner débat: blockchain et smart grids: compte-rendu
15/02/2017 | Administrateur Energie 2007
Si vous avez raté notre petit déjeuner "blockchain et smart grids", le compte rendu vous attend. Cliquez ici pour le télécharger. ...
41 Réaction(s) › Lire

 
Méthodes commerciales photovoltaïque : encore du ménage...
› Participez
Enercoop donne un visage à la production
› Participez
Moins de sous pour les fossiles
› Participez
Enquête interne EDF: chute de la confiance
› Participez
Arnaque batterie condensateurs onse-cse.com
› Participez


Colloque
Colloque
Loisirs
Congrès FNCCR
Hydrocarbures
Institutions
Energie
AARHSE
Ouverture des marchés
Vos droits
Fournisseurs
Pannes d'électricité
Combien ça coûte?
Accidents
Nucléaire
Economies d'énergie
Energies renouvelables
Réseaux
Collectivités locales
Energie2007
Innovation
Véhicules électriques
Livres




Observatoire des marchés de la CRE
Ouverture des marchés | 2016-09-27 12:09:00 | Administrateur 'Energie 2007'
 La CRE a publié son observatoire des marchés de l'électricité et du gaz (2ème timestre 2016).

Electricité
"Au 30 juin 2016, 36,9 millions de sites sont éligibles, ce qui représente environ 431 TWh de consommation annuelle d'électricité." La CRE dénombre 4.017.000 clients en offre de marché dans le secteur résidentiel et 1.462.000 chez les professionnels (soit 171.000 clients supplémentaires [+4,4 %]). Les parts de marché des fournisseurs alternatifs établissent respectivement à 12,6 et 16,3%. Fin juin, il restait environ 31.000 n'ayant pas exercé leur éligibilité (basculant donc de l'offre transitoire chez EDF à l'offre à prix de marché obligatoire).

Gaz
"En gaz naturel, 4 661 000 sites, sur un total de 10,6 millions, sont en offre de marché, dont 2 260 000 chez un fournisseur alternatif (+68 000 par rapport au trimestre précédent) et 2 401 000 chez un fournisseur historique (+64 000 par rapport au trimestre précédent)."


Cliquez
ici pour télécharger l'Observatoire des marchés de la CRE (attention: document PDF de 28 Mo).
0  Réaction(s) › Lire
Choisir ensemble: l'UFC que choisir choisit Lampiris
Ouverture des marchés | 2016-09-22 17:33:00 | Administrateur 'Energie 2007'
Pour la troisième fois, l'appel d'offres groupés de l'UFC Que choisir a désigné Lampiris comme lauréat. Aux termes d'enchères inversées, le fournisseur a été retenu pour fournir de l'électricité et du gaz à quelque 270.000 consommateurs recrutés via le site choisirensemble.fr.

En électricité, le prix offre un rabais de 23% par rapport à la partie fourniture du tarif réglementé (HT) en date de septembre 2016. "Cette offre est de loin la meilleure offre du marché, indique l'UFC. Cette économie vaut pour toutes les puissances à partir de 6kVA. Concrètement, pour un abonné au tarif réglementé de l’électricité, consommant 3 200kWh (6kVA), l’économie annuelle (HT) s’élève à 67 euros. Et pour un ménage chauffé à l’électricité (consommation : 7 600 kWH, 9kVA), l’économie annuelle (HT) s’élève à pas moins de 156 euros."

En gaz, l'économie est de 17%. "Pour un abonné au tarif réglementé, consommant 20.000 kwh en zone 1, l’économie annuelle (HT) s’élève à 118 euros", précise l'association, qui évalue le gain pour un "consommateur chauffé au gaz, et inscrit pour les deux énergies" à plus de 200 euros par an.


0  Réaction(s) › Lire
TRV gaz: la CJUE montre la porte de sortie
Ouverture des marchés | 2016-09-09 15:38:00 | Administrateur 'Energie 2007'

Les tarifs réglementés de vente du gaz naturel sont dans le collimateur de la Cour de justice de l'Union européenne.

> On lira avec intérêt l'
analyse de cette décision par l'INC.

Dans un arrêt du 7 septembre, la CJUE estime qu'ils "peuvent s’avérer discriminatoires, mais peuvent aussi s’expliquer par la sécurité de l’approvisionnement et la cohésion territoriale, ainsi que la proportionnalité et des obligations de service public clairement définies" (lesnewseco.fr). Cet arrêt fait suite à un recours d'ANODE (association d'énergéticiens concurrents des opérateurs historiques) devant le Conseil d'Etat. La décision apparaît mitigée, même s'il y est fait part d'interrogations: la CJUE "«doute que l’objectif de la cohésion territoriale puisse être poursuivi par l’imposition de tarifs réglementés sur tout le territoire national»", rappelant "que la nature des TRV va à l’encontre du marché de l’offre et de la demande ainsi que de la libre concurrence."

"Entrave non justifiée à la réalisation d'un marché du gaz naturel concurrentiel": au printemps dernier, dans ses conclusions, l'avocat général rappelait les éléments justifiant le maintien de TRV, "notamment que le système soit proportionné à l'objectif d'intérêt économique général poursuivi (dans ce cas la sécurité d'approvisionnement énergétique et la cohésion territoriale), ce qui, selon Paolo Mengozzi, ne semblait pas le cas", indiquait Les Echos.

En 2012, l'Autorité de la concurrence avait montré que nombre de pays avaient abandonné les tarifs et offraient "des prix plus bas qu'en France."

Les tarifs réglementés de gaz ont été supprimés par la loi Hamon pour les consommations supérieures à 30 MWH annuels (150 pour les copropriétés). Dans l'électricité, il en est de même pour les sites dont l'abonnement est supérieur à 36 KVA (loi NOME).

0  Réaction(s) › Lire
Fournisseurs: ekWateur vise 100.000 clients d'ici mi-2018
Ouverture des marchés | 2016-09-08 15:42:00 | Administrateur 'Energie 2007'


Créé, en novembre 2015 par
Julien Tchernia (qui était auparavant chez Lampiris) et Jonathan Martelli (il y était aussi), le nouveau fournisseur d'énergie ekWateur se présente comme "une alternative aux acteurs dominants du marché français, EDF et Engie." Les particuliers auront accès à ses offres commerciales à compter du 13 septembre 2016.

Le nouvel entrant mise sur le "collaboratif", en proposant aux consommateurs de participer "aux activités de l'entreprise en les rémunérant." D'abord, en devenant producteurs (ekWateur les y aiderait et achèterait l'énergie avant de "proposer l'autoconsommation dans un deuxième temps), ensuite en les rémunérant pour leur participation à la hotline destinée "aux nouveaux prospects de la marque", mais aussi en investissant directement dans la société (émission d'obligations à " 3 ans à un taux de 7% par an, avec pour objectif de réunir 150 000 euros"), et enfin, par le partage d'un "écosystème applicatif auprès d'autres start-up". Voilà, je lis le "hein quoi" sur votre visage. Heureusement, dans le communiqué il y a un exemple. "Si une jeune pousse veut créer son propre service, ekWateur propose - avec l'accord du consommateur - de transmettre la donnée énergétique, de la facturer et de promouvoir son service auprès des clients ekWateur."

On passe à l'offre? Ce sera de "l'électricité 100% renouvelable et du gaz naturel 5 % ou 100 % renouvelable", avec de la garantie d'origine (le biométhane viendra d'Ecosse) et un responsable d'équilibre qui s'appelle Smart grid energy. A noter, opter pour du biométhane à 100% (pur malt?) vous coûtera 6,99€ en plus par MWh. Le prix de l'électricité (fourniture) est annoncé bien en-dessous "des tarifs règlementés (de -11% à -22% !) pour des prix globaux, au choix, variables ou fixes."

On finit avec les chiffres :
- 18 collaborateurs ;
- objectifs de 100.000 clients d'ici mi-2018 et 500.000 d'ici 2021;
- levée de fonds de 2 millions d'euros. Avec toujours les mêmes inspirations : fun, simple, écolo, geek, collaboratif et transparent.


0  Réaction(s) › Lire
Fin des TRV: la CRE a attribué les lots
Ouverture des marchés | 2016-05-10 15:46:00 | Administrateur 'Energie 2007'
 (Si vous voulez la liste des lauréats, cliquez ici).

Nous reproduisons ci-après un communiqué de la CRE.


-------------------


"Fin des tarifs réglementés pour les professionnels : la CRE communique sur l’attribution des lots à l’issue de l’appel d’offres lancé le 17 mars


Pour éviter des coupures massives d’électricité ou de gaz aux consommateurs professionnels n’ayant pas souscrit un contrat en offre de marché, au terme des délais de l’offre transitoire, l’ordonnance du 10 février 2016 a prévu un dispositif de continuité de fourniture.

Ainsi, les sites sans contrat au 1er juillet seront alimentés par un fournisseur désigné par la CRE à l’issue de l’appel d’offres lancé le 17 mars 2016. Au 10 mai 2016, environ 36 000 sites en électricité (sur 468 000) et 10 500 sites en gaz (sur 108 000) étaient encore en offre transitoire.

L'appel d'offres a été élaboré pour inciter les clients à quitter l'offre transitoire et choisir une offre de marché, tout en garantissant la continuité de leur fourniture et en évitant toute sur-rémunération des fournisseurs désignés.

Le prix applicable aux clients est fixé dans le cahier des charges. Il est majoré d’au plus 30 % par rapport aux prix pratiqués sur les marchés. Les fournisseurs enchérissent sur le montant unitaire qu’ils s'engagent à reverser à l’Etat. Ceux d’entre eux qui proposent les montants les plus élevés sont sélectionnés, dans la limite toutefois d’un plafond de 15 % des lots indiqués.

Les offres reçues à l’issu de l’appel d’offres se répartissent de la façon suivante :
- 20 fournisseurs ont déposé un dossier avant la date limite de dépôt des offres. Parmi ceux-ci, 6 fournisseurs, dont 2 ELD, ont déposé des offres sur des lots sur le réseau de GRDF, 8 fournisseurs ont déposé des offres sur des lots sur le réseau d’ERDF et 9 fournisseurs issus d’ELD ont déposé des offres sur des lots d’ELD.

En électricité :
 8 fournisseurs ont déposé des offres pour les lots sur le territoire desservi par ERDF mais aucun n’a déposé d’offres pour l’intégralité des lots.
 4 lots sur le territoire desservi par ERDF n’ont donné lieu à aucune proposition et sont donc déclarés
infructueux.
 Le montant unitaire moyen retenu est de 19,50 €/MWh.

- Concernant les ELD, 6 fournisseurs ont déposé des offres correspondant à 11 ELD.
 Le montant unitaire moyen retenu est de 10,60 €/MWh.
En gaz naturel :

- 6 fournisseurs ont déposé des offres pour les lots sur le territoire desservi par GRDF : 5 sur l’ensemble des lots et 1 sur les lots PEG Nord.
 Le montant unitaire moyen retenu est de 8,06 €/MWh.
 Concernant les ELD, 6 fournisseurs ont répondu pour un montant unitaire moyen retenu de 8,10 €/MWh.
0  Réaction(s) › Lire
2016: le fournisseur par défaut?
Ouverture des marchés | 2015-12-01 10:04:00 | Administrateur 'Energie 2007'
Le dernier rapport de la CRE consacré à l'analyse des marchés de détail de l'électricité et du gaz permet de dévoiler un secret de Polichinelle: les pouvoirs publics envisagent la  mise en place d’un dispositif de fournisseur par défaut.


Hein quoi?
Ce fournisseur par défaut serait "chargé de la fourniture d’énergie aux clients qui n’auraient pas fait le choix d’une offre de marché à la fin de la période transitoire de 6 mois prévue par la loi." La CRE regardera de près ce dispositif afin qu'il "ne récompense pas les clients restés inactifs" avec une offre "plus intéressante" que celles ouvertes par la mise en concurrence, et "n’aboutisse pas au maintien massif des sites dans le portefeuille des fournisseurs historiques." Pour cela, la CRE préconise un "appel d’offres", qui relève, excusez-nous, du plus ou moins disant, l'objet étant de trouver des prix à la fois compétitifs et dissuasifs: "le prix des offres proposées devra néanmoins être moins compétitif que les offres de marché proposées par ailleurs, afin d’inciter les clients à quitter l’offre par défaut et engager la démarche de sélection d’un fournisseur. L’appel d’offres devra enfin comporter plusieurs lots de clients, et le nombre de lots adjugés à un même fournisseur devra être limité, afin de réduire la part de marché des acteurs prépondérants. " On appelle cela le génie français (chère CRE, tu n'y es pour rien).


Etat des lieux du marché
Résidentiel
"La CRE constate que les sites résidentiels restent en grande majorité aux tarifs réglementés. Un tiers a souscrit une offre de marché pour le gaz et seulement 10 % pour l'électricité (3.353.000 clients résidentiels en offre de marché, sur un total de 31,6 millions).

Fin des TRV du gaz (consommations de plus de 30 MWh par an - et plus de 150 MWh pour les copropriétés):
- Au 31 octobre, 37.000 sites devaient encore souscrire une
offre de marché

Fin des tarifs réglementés d'électricité (jaunes et verts):
- Au 9 novembre 2015, il restait 278.000 sites aux TRV.


L'offre transitoire 2016
"La CRE estime que les propositions d’EDF et d’Engie d’appliquer, pour leur offre transitoire, une majoration moyenne de 5 % par rapport au niveau des tarifs réglementés est de nature à inciter les clients à souscrire une offre de marché."


Y aua-t-il des coupures? Spoiler: non
"Il a fallu décaler de trois mois les coupures de gaz prévues à la date de fin de l’offre transitoire. Pour la prochaine étape fixée au 1er janvier 2016, qui concerne encore 39.000 clients en gaz et 238.000 clients en électricité, la réussite de cette opération repose sur la mise en place d’un dispositif concurrentiel et incitatif prenant le relais de l’offre transitoire et sur le renforcement de l’information des consommateurs."


Surveillance et recherche de logement
La CRe "invite les administrations à ne plus utiliser les termes
«facture EDF» ou «facture GDF» quand elles demandent des justificatifs de domicile et de les remplacer par les termes «facture d’éléctricité» ou «facture de gaz». Elle demande aux fournisseurs historiques de ne pas joindre des documents de prospection commerciale aux envois liés aux tarifs réglementés et de cesser d’envoyer des documents communs concernant une offre de fourniture d’une énergie au tarif réglementé et l’autre en offre de marché."


ELD
"Depuis 2014, la CRE mène des travaux afin de faciliter la pénétration des fournisseurs alternatifs sur les territoires des ELD. Outre la mise à disposition de leurs fichiers des clients concernés par la fin des tarifs réglementés, précédemment évoquée, la CRE demande aux ELD de faire évoluer les modalités d’échange de données et de documents contractuels afin d’assurer une plus grande convergence entre GRD."



Cliquez
ici pour télécharger le dossier de presse.



0  Réaction(s) › Lire



PRECEDENTE Page(s) : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 SUIVANTE

Sciences humaines et énergie: 5e Prix de l'AARHSE
01/12/2016 | Administrateur 'Energie 2007'
0 Réaction(s) › Lire

Greenlys: smart grid et consommateurs
27/12/2016 | Administrateur 'Energie 2007'
0 Réaction(s) Lire
Cette brève paraît à la bonne date mais son contenu n'est pas à jour ! -> annulé en 2015 en raison des attentats du 13/11, le SMCL a été reprogrammé et se tiendra du 31 mai au 2 juin 2016. http://www.salondesmaires.com/le-salon/presentation-du-salon/







NDLR: On corrige l'illustration (pas la brève, qui était à jour), merci.
2016-09-09 16:11:03 | justineremarque › Lire
Le mélange des genres continue allégrement...
2016-09-08 16:16:41 | Régulateur › Lire
énergies renouvelables (pico hydraulique)
2016-04-06 18:01:30 | charles.verard@orange.fr › Lire
 
© 2009 - énergie2007.fr Qui sommes nous ? Contact Mentions légales Plan du siteRSS