Petit déjeuner débat: blockchain et smart grids: compte-rendu
15/02/2017 | Administrateur Energie 2007
Si vous avez raté notre petit déjeuner "blockchain et smart grids", le compte rendu vous attend. Cliquez ici pour le télécharger. ...
16 Réaction(s) › Lire

 
Méthodes commerciales photovoltaïque : encore du ménage...
› Participez
Enercoop donne un visage à la production
› Participez
Moins de sous pour les fossiles
› Participez
Enquête interne EDF: chute de la confiance
› Participez
Arnaque batterie condensateurs onse-cse.com
› Participez


Colloque
Colloque
Loisirs
Congrès FNCCR
Hydrocarbures
Institutions
Energie
AARHSE
Ouverture des marchés
Vos droits
Fournisseurs
Pannes d'électricité
Combien ça coûte?
Accidents
Nucléaire
Economies d'énergie
Energies renouvelables
Réseaux
Collectivités locales
Energie2007
Innovation
Véhicules électriques
Livres




Consommation:tarification d'utilisation du réseau d'électricité
Energie | 2016-05-27 16:44:00 | Administrateur 'Energie 2007'
Nous reproduisons, ci-après, un communiqué en date du 27 mai 2016, relatif à la tarification d'utilisation du réseau d'électricité :

"Tarification d'utilisation du réseau d'électricité
Ce n'est ni aux consommateurs, ni aux salariés de payer pour un développement artificiel de la concurrence !

La CRE veut instaurer une redevance de 0,25 % sur le tarif d’utilisation des réseaux publics d’électricité (TURPE) pour couvrir les surcoûts de certains fournisseurs. 30 millions d’euros tomberaient dans les caisses de Direct Énergie. Et, bien sûr, aux frais des consommateurs.

Dans sa consultation publique du 3 mai sur l’évolution au 1er août 2016 des tarifs d’utilisation des réseaux publics d’électricité, la CRE envisage de « prendre en compte ces surcoûts liés aux contrats de prestations de services pour la gestion des clients en contrat unique, en introduisant une composante d’évolution spécifique évaluée à + 0,25% pour le mouvement tarifaire 2016».

Selon une dépêche AFP du 10 mai 2016, cela représente 30 millions d’euros pour Direct Énergie : Direct Énergie enregistre un bon début d'année et va revoir à la hausse ses objectifs ». Une des raisons invoquées est « la forte activité du premier trimestre, associée à l'accord sur l'extension du contrat de prestation pour une année avec le gestionnaire du réseau français de distribution d'électricité ERDF, laquelle aura un impact positif de 30 millions d'euros sur le résultat opérationnel courant de 2016 ».

Et qui paiera l’addition ? Les consommateurs, qui se verront immanquablement répercuter les surcoûts d’accès au réseau par leur fournisseur d’électricité.

Malgré « les positions partagées des différents acteurs ayant répondu à sa consultation publique », la CRE publie une nouvelle délibération datée du 19 mai par laquelle elle « décide en conséquence de prendre en compte, lors de l’évolution du TURPE HTA/BT au 1er août 2016, les coûts liés à l’exécution des contrats de prestations de services pour la gestion des clients en contrat unique (…) Ces coûts sont ainsi intégrés dans le solde du CRCP au 1er janvier 2016 à hauteur de 32,1 M€ ». Cette délibération sera soumise à l’avis du CSE le 31 mai prochain.

Nous dénonçons cette dérive inacceptable. L’ouverture du marché était censée apporter des gains aux consommateurs : nous voyons que ce n’est pas le cas, et que la régulation asymétrique ainsi validée par l’autorité de la concurrence (qui demandait pourtant qu’elle soit transitoire) et par la CRE, qui vient de décider de sa prolongation sans aucune concertation ou consultation préalable avec les parties prenantes, se traduit par une ponction injustifiée sur le budget des ménages, sacrifiés sur l’autel de la concurrence.

Nous nous interrogeons sur une telle décision unilatérale de la CRE, prise sans qu’un bilan de l’application de cette convention pendant 3 ans ait été communiqué, sans que les modalités et conditions du dispositif (par exemple le seuil des 1 750 000 clients) aient été objectivement justifiées.

Les soussignés demandent à la CRE de revoir sa copie de toute urgence. L’intérêt général doit primer sur toute autre considération. Une réflexion sur le principe même de la régulation asymétrique doit être menée avant toute décision, en prenant en compte l’intérêt des consommateurs, fondé sur la contribution au débat de leurs organisations représentatives plutôt que sur les déclarations de bonnes intentions à leur égard.

Sans approfondissement du débat, sans transparence, c’est la confiance des consommateurs vis-à-vis des acteurs du secteur de l’énergie qui sera profondément altérée.

Signataires : Associations Familiales Laïques de Paris (AFL Paris) - Association de Défense, d’Education et d’Information du Consommateur (ADEIC) - Association Force Ouvrière consommateurs (AFOC) - Association Léo-Lagrange pour la défense des Consommateurs (ALLDC) – Confédération Nationale des Associations Familiales Catholiques (CNAFC) - Association pour l’information et la défense des consommateurs salariés (Indecosa-CGT) - Fédération Nationale de l’Energie et des Mines FO - Fédération CFE-CGC Energies - Fédération Chimie Energie CFDT - Fédération Nationale Mines Energie CGT.

Contact : Françoise Thiebault (AFL Paris) 06 80 10 83 64 "
0  Réaction(s) › Lire
Achats d'énergie : Forum Europ'énergies le 7 avril à Paris
Energie | 2016-03-03 15:10:00 | Administrateur 'Energie 2007'
Europ’Energies organise la 7ème édition de son Forum des acheteurs et vendeurs d’électricité et de gaz le 7 avril à Paris.

Rendez-vous annuel privilégié pour rencontrer de nombreux acteurs et approfondir ses connaissances du marché de l’énergie et de ses tendances, le Forum abordera l’actualité de l’énergie, les perspectives de prix 2016-2017 de l’électricité, du gaz, du pétrole et du CO2, ainsi que des sessions spécifiques autour de l’évolution des pratiques d’achats, les nouvelles perspectives du secteur, l’optimisation énergétique, ou encore les évolutions sur la part acheminement.

En tant qu’acheteur d’énergie, vous êtes également convié au diner des acheteurs le 6 avril prochain.

Le programme est consultable ici.

La FNCCR et Europ’Energies proposent une inscription au tarif préférentiel de 520€ HT au lieu de 950 € HT.

Inscrivez-vous avec le code promotionnel FNCCR en cliquant ici.
0  Réaction(s) › Lire
Validation du rachat de Solairedirect par Engie
Energie | 2015-07-30 16:24:00 | Administrateur 'Energie 2007'
L'Autorité de la concurrence a autorisé le rachat de la société d'énergie photovoltaïque Solairedirect par le groupe Engie, les deux entités exerçant des activités intimement liées sur les marchés de l'électricité.

L'Autorité de la concurrence a justifié son choix en considérant "que cette opération n'était pas susceptible de porter atteinte à la concurrence dans le secteur des centrales photovoltaïques dans la mesure où la part de marché cumulée des parties reste très limitée. De la même manière, la position d'Engie dans la production et la vente en gros d'électricité est modeste, si bien que l'opération ne soulève aucun risque d'effet vertical entre le marché de la production et celui des centrales photovoltaïques".

Consulter le communiqué

0  Réaction(s) › Lire
TE: Tilia remporte l'appel d'offres de Grenoble Alpes Métropole
Energie | 2015-07-29 16:42:00 | Administrateur 'Energie 2007'
Nous reproduisons ci-après un communiqué de presse relatif à l'appel d'offres de Grenoble Alpes Métropole remporté par Tilia.
------------------------------------------------------------------------
"Le groupement piloté par Tilia remporte l’appel d’offres 
pour la transition énergétique de Grenoble Alpes Métropole


Grenoble  Alpes  Métropole  a  choisi  le  groupement  piloté  par  Tilia,  et  comprenant  également  Artelys  et Médiations & Environnement,  pour  accompagner  la  transition  énergétique  de  ce  territoire traditionnellement  précurseur  en  matière  de  développement  durable  et  la  construction  de  son  nouveau service public de l’énergie.

L’appel  d’offres  lancé  par  Grenoble  Alpes  Métropole  est  le  premier  à  associer  la  construction  du futur service public de l’énergie dans la Métropole, englobant 
toutes les composantes de la transition territoriale 
- maîtrise de la demande en énergie, précarité énergétique, développement des énergies renouvelables et 
de récupération, gestion des réseaux de chaleur, d’électricité et de gaz, smart grids ‐ à une analyse et à une modélisation  très  fine  des ressources énergétiques et  des  usages  possibles  des énergies  du  territoire.  Le projet  comprend  également  une consultation  citoyenne,  organisée  selon  une  méthode  participative rigoureuse. Soutenu  par  la  Région  Rhône-Alpes,  il  s’inscrit  notamment  dans  le  cadre  du  programme 
national  de  territoires  à  énergie  positive  pour  la  croissance  verte  et  de  la  convention  sur  la  transition énergétique signée par la métropole grenobloise en juillet 2015 avec Ségolène Royal, ministre de l’écologie, 
du développement durable et de l’énergie. 

Le  projet  de  Grenoble  Alpes  Métropole  prend  appui  sur  les  nouvelles  dispositions  de  loi  de transition énergétique  adoptée  le  22  juillet  2015,  et  de  la  loi  de  modernisation  de  l’action  publique  territoriale  et d’affirmation  des  métropoles  (MAPTAM) du  27  janvier  2014,  qui  dessinent  une  nouvelle  organisation territoriale de l’énergie faisant des métropoles et intercommunalités le pivot du service public de l’énergie. 

Selon  Cyril  ROGER-LACAN,  président  et  co‐fondateur  de  Tilia,  « Le  projet  constituera  un  véritable  « laboratoire collaboratif»  du  futur  service  public  de  l’énergie  dans  les  métropoles  et  les intercommunalités.  Les  territoires  passent  des  plans  à  l’action  concrète  en  matière  énergétique,  et 
Grenoble Alpes Métropole, territoire pionnier, investi de longue date dans l’innovation sociale, urbaine et 
écologique,  et  leader  reconnu,  au  niveau  européen  et mondial,  de  la  transition  énergétique  et environnementale,  dispose  d’une  grande  richesse  d’acteurs  et  de  savoir‐faire  pour  écrire  les  nouveaux chapitres de cette transformation.»

Les  trois  entreprises  du  groupement  piloté  par  Tilia  sont  profondément  engagées  dans  la  transition 
énergétique aux côtés des citoyens et des territoires."
0  Réaction(s) › Lire
SEDI - Salon de l'éclairage public: alors, satisfait ?
Energie | 2015-07-23 17:07:00 | Administrateur 'Energie 2007'
Le Syndicat des énergies du département de l'Isère (SEDI) a organisé le 17 juin dernier son premier salon dédié à l'éclairage public

Celui-ci a rassemblé 500 personnes dont 350 visiteurs qui ont pu assister aux différentes conférences et échanger avec les exposants.

Dans un souci d'amélioration de la qualité de son organisation, le SEDI met à disposition de tous un questionnaire de satisfaction à compléter et renvoyer à syndicatenergies@sedi.fr. 

Cliquer ici pour télécharger le questionnaire

0  Réaction(s) › Lire
Engie : partenariat avec Kansai Electric et acquisition d'IMA
Energie | 2015-07-21 17:18:00 | Administrateur 'Energie 2007'
Engie, acheteur mondial de gaz naturel liquéfié et Kansai Electric, producteur d'électricité ont signé un partenariat de 4 ans relatif à l'optimisation du transport de GNL. L'accord entre les deux entités prévoit notamment des opportunités commerciales et marketing.

En effet, le communiqué précise que "ENGIE achètera à Kansai Electric aux Etats-Unis 0,4 million de tonnes par an de gaz naturel liquéfié (GNL). En fonction des conditions de marché, ENGIE pourra ensuite vendre une quantité équivalente de GNL à Kansai Electric au Japon."

A cette ocassion, le Directeur général d'Engie Global LNG, Philip OLIVIER a affirmé, d'après le communiqué : «Nous sommes heureux de nous associer à Kansai Electric, un des principaux acteurs de l’énergie au Japon. Cet accord témoigne de la valeur qu’ENGIE, acteur majeur du GNL, peut apporter à des groupes tels que Kansai Electric grâce à son portefeuille diversifié de GNL, sa capacité à négocier sur les marchés mondiaux et son expérience en matière de transport maritime.»

Consulter le communiqué
-----------------------------------------------
-----------------------------------------------

Premier producteur du réseau d'électricité du nord du Chili, Engie a finalisé l'acquisition de la société chilienne IMA, fournisseur de services industriels.

Cet achat lui permet de consolider son leadership sur le marchés chilien des services énergétiques, fort de ses "65 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel, 1 700 collaborateurs et plus de 200 clients dans tous les secteurs (mines, production d’énergie, industrie, distribution, santé...)" comme le précise le communiqué.

L'acquisiton d'IMA permettra à Engie, d'après le communiqué :
- "d’offrir des prestations multitechniques au secteur commercial et industriel ; 
- d’accélérer le développement du Groupe sur les marchés industriels ;
- de proposer de nouvelles solutions en matière
d’efficacité énergétique et d’énergie décentralisée aux clients actuels d’IMA ;
- de se positionner dans les services énergétiques d’autres pays d’Amérique latine, notamment le Pérou."


Consulter le communiqué
-----------------------------------------------





0  Réaction(s) › Lire



PRECEDENTE Page(s) : 1 | 2 | 3 | 4 SUIVANTE

Sciences humaines et énergie: 5e Prix de l'AARHSE
01/12/2016 | Administrateur 'Energie 2007'
0 Réaction(s) › Lire

Greenlys: smart grid et consommateurs
27/12/2016 | Administrateur 'Energie 2007'
0 Réaction(s) Lire
Cette brève paraît à la bonne date mais son contenu n'est pas à jour ! -> annulé en 2015 en raison des attentats du 13/11, le SMCL a été reprogrammé et se tiendra du 31 mai au 2 juin 2016. http://www.salondesmaires.com/le-salon/presentation-du-salon/







NDLR: On corrige l'illustration (pas la brève, qui était à jour), merci.
2016-09-09 16:11:03 | justineremarque › Lire
Le mélange des genres continue allégrement...
2016-09-08 16:16:41 | Régulateur › Lire
énergies renouvelables (pico hydraulique)
2016-04-06 18:01:30 | charles.verard@orange.fr › Lire
 
© 2009 - énergie2007.fr Qui sommes nous ? Contact Mentions légales Plan du siteRSS