Petit déjeuner débat: blockchain et smart grids: compte-rendu
15/02/2017 | Administrateur Energie 2007
Si vous avez raté notre petit déjeuner "blockchain et smart grids", le compte rendu vous attend. Cliquez ici pour le télécharger. ...
5 Réaction(s) › Lire

 
Centre - Chargé de mission achats d'énergies
› Participez
Méthodes commerciales photovoltaïque : encore du ménage...
› Participez
Enercoop donne un visage à la production
› Participez
Moins de sous pour les fossiles
› Participez
Enquête interne EDF: chute de la confiance
› Participez


Colloque
Colloque
Loisirs
Congrès FNCCR
Hydrocarbures
Institutions
Energie
AARHSE
Ouverture des marchés
Vos droits
Fournisseurs
Pannes d'électricité
Combien ça coûte?
Accidents
Nucléaire
Economies d'énergie
Energies renouvelables
Réseaux
Collectivités locales
Energie2007
Innovation
Véhicules électriques
Livres




Transport de gaz : la CRE propose une baisse des tarifs
Colloque | 2016-11-23 18:23:00 | Administrateur 'Energie 2007'
La CRE a publié un projet de délibération relatif aux tarifs des éseaux de transport de gaz naturel de GRT gaz et TIGF. Ces tarifs dits « ATRT6 », s'appliqueront à compter du 1er avril 2017 pour une durée d’environ quatre ans.
Le tarif moyen de GRT gaz est appelé à baisser de 3,1% en 2017, "hors effets de structure et reversement inter-pérateurs. L’évolution du tarif moyen sur la période ATRT6 est équivalente à une baisse de -0,4% par an.
Le tarif moyen de TIGF baisse de -2,2% en 2017, hors effets de structure et reversement inter-pérateurs. L’évolution du tarif moyen sur la période ATRT6 est équivalente à une hausse de +0,8% par an."

La CRE a renforcé les "incitations à la performance (introduction d’une incitation sur les charges de capital « hors réseaux », renforcement des incitations sur les coûts des principaux projets de développement de réseaux et sur la qualité du service rendu aux utilisateurs)."

La baisse de la demande et la surcapacité du marché européen conduisent la CRE à intégrer "un nouveau mécanisme de régulation incitative instituant une prime, dont l’attribution et le montant dépendront des résultats d’une analyse coûts/bénéfices" menée par le régulateur.

Rendez-vous sur le site de la CRE pour :
- Consulter la
délibération (pdf - 1,21 Mo) ;
- Consulter l'annexe 3-a. "Liste des NTR de GRTgaz" (pdf - 540,61 ko) ;
- Consulter l'annexe 3-b. "Liste des NTR de TIGF" (pdf - 131,27 ko) ;
- Consulter la lettre du 28 juillet 2016 relative aux orientations de politique énergétique (pdf - 248,55 ko) ;
- Consulter l’audit des charges d’exploitation et des prévisions de GRTgaz pour la période 2013-2021 (pdf - 1,11 Mo) ;
- Consulter l’audit des charges d’exploitation et des prévisions de TIGF pour la période 2013-2021 (pdf - 733,79 ko) ;
- Consulter l’étude sur les paramètres financiers du calcul des charges de capital des gestionnaires de réseaux de transport de gaz (pdf - 3,21 Mo) ;
- Consulter la comparaison internationale des cadres de régulation incitative des opérateurs de réseaux d’électricité et de gaz naturel en Europe (pdf - 2,20 Mo).


Crédit photo: GRT gaz
0  Réaction(s) › Lire
Partenariat FNCCR - La gazette des communes
Colloque | 2016-04-26 16:48:00 | Administrateur 'Energie 2007'
 La FNCCR a le plaisir de s’associer à La Gazette des communes pour une conférence inédite :

Conférence Open Data
16 juin 2016, Paris


Transparence de la vie publique, participation citoyenne, économie numérique : l’ouverture des données publiques est de tous les débats en 2016 ! Le cadre légal va également dans ce sens : de la loi NOTRe au projet de loi numérique, l’open data devient une obligation à laquelle les collectivités doivent répondre dès aujourd’hui.
Malgré les contraintes techniques, budgétaires, humaines, comment réussir la diffusion des données et quelles opportunités en tirer ?
Découvrez le programme de cet événement avec notamment la participation de Laure Lucchesi, Directrice d’Etalab.
0  Réaction(s) › Lire
16 décembre: colloque données des villes, données des champs
Colloque | 2015-11-06 10:26:00 | Administrateur 'Energie 2007'

La FNCCR organise un colloque le 16 décembre prochain, à la Cité universitaire de Paris, consacré aux données publiques : « données des villes, données des champs ».


Cliquez
ici pour télécharger le programme et le bulletin d'inscription.

Pour les collectivités territoriales, le « big data » soulève aujourd’hui davantage de questions qu’il n’apporte de solutions… sauf celles proposées par les entreprises « clefs en mains », sans que l’intérêt général soit forcément au rendez-vous. Il appartient aux acteurs publics de définir leur propres modèles, à la fois respectueux de la vie privée des citoyens et leur apportant les services innovants qu’ils attendent.

Comme les données, les défis sont multiples. Or, toutes les données ne se valent pas. Leur sélection, leur conservation, leur valorisation et leur diffusion supposent de définir de nouvelles passerelles entre acteurs publics et entreprises, posant la question du « tiers de confiance », à la fois pour garantir la vie privée et définir des modèles économiques pérennes, dans tous les territoires.


-------------------

Les tables-rondes

9h00 / Open data, vie privée, quelles régulations ?
Quel est le cadre légal dans lequel s’exercent la collecte et l’exploitation des données ? Les premières expérimentations témoignent d’un paradoxe : les citoyens « offrent » aisément leurs données, y compris les plus sensibles, à des opérateurs privés (Google, Facebook, opérateurs téléphoniques…) mais s’interrogent sur leur éventuelle utilisation dans un cadre public. Ainsi, le déploiement de compteurs évolués de gaz et d’électricité suscite de nombreuses interrogations. Auxquelles pourrait répondre le projet de « loi numérique ».

Intervenants:
- Représentant de l'IGN ;
- Jean-Luc Dupont, Président du SIEIL 37, vice-président de la FNCCR
- Emile Gabrié, chef du service du secteur régalien et des collectivités territoriales, CNIL
- Laure Lucchesi, Directrice générale, Etalab
- François Ménard, Sociologue, PUCA


11h / Quelles sont les données « utiles » ? L’avis des acteurs territoriaux
« Big data » ? Outre les –nombreux- capteurs existants, la multiplication des objets connectés entraîne une inflation des données collectées, leur exploitation étant alors subordonnée à un tri et une sélection rigoureux. Si nombre de données sont inutiles, d’autres sont utiles mais inexploitables parce que trop sensibles… Il appartient aux acteurs publics de définir leurs propres modalités de collecte et de choix des données, pour mieux les valoriser ensuite.

Intervenants :
- Awa Ndiaye, Chef de projet Open Innovation en charge de la gestion du projet Open Data Paris, Ville de Paris ;
- Nathalie Vernus Prost, Administrateur général des données, Métropole de Lyon ;
- Lionel Silleau, chef de projet SIG, Sipperec ;
- Marc Aubry, directeur général de Morbihan Energies ;
- Alain Vaucelle, chargé de mission TIC, Plaine commune ;
- Julien Robillard, Coop InfoLab.


14h / Quels tiers pour quelle confiance ?
La gestion des données sensibles ou non suppose l’émergence d’acteurs de confiance, publics ou privés. Les entreprises peuvent-elles être des « tiers de confiance » ? N’est-ce pas davantage le rôle des acteurs publics, garants de l’intérêt général ? Et comment appréhender l’essor des demandes de la société civile, lorsque les citoyens entendent eux aussi collecter et exploiter leurs propres données ? 

Intervenants :
- Alain Leboeuf, député de Vendée, Président du SYDEV (sous réserves) ;
- Sophie Houzet, représentante du Pôle numérique Drôme ;
- Isabelle Drochon, responsable du programme "traitement et valorisation des données de consommation", GrDF ;
- Jean-François Legendre, Responsable Développementà l’AFNOR ;
- Gilles Quinquenel, Manche numérique, FNCCR ;
- Camille Loth, directeur Marketing & Communication
de M2Ocity.
- François Blanc, directeur Programme numérique, ERDF


16h / Quels modèles économiques ?
La donnée présente-t-elle un intérêt économique pour les acteurs publics ? Faut-il l’exploiter à perte ? La céder gracieusement à des opérateurs privés ou à des citoyens ? L’expérience des FabLab est-elle reproductible à grande échelle et concerne-t-elle tous les territoires ? Comment « monétiser » les données publiques pour amortir les coûts de développement et exploitation des outils qui les utiliseront ?

Intervenants :
- Pierre-Yves Geoffard, Professeur, Ecole d’économie de Paris ;
- Représentant de l’ARCEP ;
- Hervé Paul, Maire de Saint-Martin-du-Var, Métropole Nice Côte d'Azur ;
- Hervé Rannou, Président de CityZen Data ;
- Pascal Sokoloff, directeur général de la FNCCR ;
- Gabrielle Gauthey, directrice des investissements, Caisse des Dépôts et Consignations.

0  Réaction(s) › Lire
Colloques à venir
Colloque | 2014-11-14 10:55:00 | Administrateur 'Energie 2007'
 
Quelques conférences et colloques à noter sur vos agendas.

18 novembre
Fin des TRV: débat BIP Enerpresse
Traditionnel lieu de rencontres non coquines mais toujours stimulantes, le
prochain petit déjeuner BIP Enerpresse évoquera le grand basculement de fin d'année, plus craint encore que l'an mil ou le bug de l'an 2000: la fin des tarifs réglementés de gaz pour les clients consommant plus de 200 MWh par an. Y participeront des représentants de la CRE, de la FNCCR, des fournisseurs (AFIEG, Direct énergie, EDF, Gaz européen) et d'Idex.




10-11 décembre
Energaïa

Le salon Energaïa se tient à Montpellier les 10 et 11 décembre au Corum. Au programme des conférences thématiques ("Transition énergétique en méditerranée : moteur économique...") et des ateliers dont celui sur la "fin des tarifs réglementés pour les collectivités et établissements publics, maîtriser l'évolution de ses factures de gaz et d'électricité", avec des représentants d'Hérault énergies et de la FNCCR, ce dernier espérant un grand soleil.




16 décembre
"Efficacité énergétique, dépenser moins pour consommer mieux : c’est possible !"
L'UFE organise une conférence sur l'efficacité énergétique, avec des représentants du bâtiments, des sociétés de conseil, des élus, des consommateurs et des financeurs. On espère une intervention de Pierre Gattaz sur la fin des congés payés dans le secteur.



12 février 2015
Colloque du SER

C'est le rendez-vous annuel des énergies renouvelables: la 16ème édition du colloque du Syndicat des énergies renouvelables aura lieu le jeudi 12 février 2015 à la Maison de l’UNESCO à Paris. Avec un titre de circonstance ("Vers une nouvelle croissance : Les énergies renouvelables contre le dérèglement climatique"), quelques mois avant la conférence Paris climat 2015. Une installation d'éoliennes gonflables sur le Champ de mars a été confiée à Jeff Koons, sous le haut patronage de Vent de colère.





0  Réaction(s) › Lire
ARENH: l'ANODE conteste la méthode de calcul
Colloque | 2014-11-06 11:02:00 | Administrateur 'Energie 2007'

Dans un communiqué, l'ANODE a réagi à
l'annonce par le gouvernement d'un gel du prix de l’ARENH jusqu'au 30 juin 2015 (à 42 euros/MWh), son prix pouvant ensuite être fixé à 44 euros/MWh au 1er juillet 2015.

Si l'association dit apprécier "de pouvoir disposer enfin d’un minimum de 6 mois de visibilité", elle rappelle "son opposition à la future méthode de calcul du prix de l’ARENH, actuellement envisagée par les pouvoirs publics." L'ANODE observe que l'ARENH intègrerait "en contradiction évidente avec les règles comptables (...) la totalité des investissements dits « de grand carénage » qu’EDF prévoit d’effectuer d’ici 2025 - estimés aujourd’hui à 55 milliards d’euros - comme s’il s’agissait de charges d’exploitation courantes." Et fait observer "qu’une grande partie de ces investissements portera ses fruits bien après 2025." Ce qui soulève, malgré la volonté gouvernementale "de permettre à EDF d’accumuler des réserves financières pour investir dans des capacités de renouvellement du parc de production", plusieurs questions, déjà posées par l’Autorité de la Concurrence, dans son avis du 20 octobre 2014. Celle-ci a estimé non souhaitable" que la méthode de calcul du prix de l’ARENH s’écarte de manière excessive ou injustifiée des principes comptables", a évoqué le risque de voir les consommateurs aux TRV payer deux fois "une partie de ces investissements" et mis en garde contre "une surévaluation du prix de l’ARENH (qui) créerait un risque de subventions croisées entre l’activité nucléaire et les autres activités d’EDF."


Pour l'ANODE, avec un coût comptable de production nucléaire "estimé à environ 34 euros/MWh par la CRE", le prix de
"l’ARENH à 42 euros/MWh (et a fortiori de 44 euros/MWh mi 2015) constitue évidemment une surévaluation à la fois
excessive et injustifiée, notamment en l’absence de visibilité sur l’avenir du dispositif après 2025." Dénonçant un calcul fait "au profit du confort financier d’EDF et au détriment des consommateurs", "non conforme au droit de la concurrence", l'ANODE estime que "le prix et le projet de méthode de construction tarifaire de l’ARENH doivent être impérativement revus."


0  Réaction(s) › Lire
Colloque Gestion publique de l'eau, gestion d'avenir !
Colloque | 2014-09-29 15:50:00 | Administrateur 'Energie 2007'
La gestion publique, au travers de régies et de sociétés publiques locales, connait ces dernières années un regain d’intérêt auprès des usagers-citoyens et de leurs élus. Au-delà d’enjeux purement locaux, il s’agit de traduire en actes quelques principes forts : solidarité, performance durable, transparence, primauté de l’intérêt général sur les intérêts commerciaux privés...

Dans un contexte de réforme territoriale et de recherche d’efficience dans l’action publique, ce colloque sera l’occasion d’échanger sur les nouveaux enjeux de la réforme territoriale pour la gestion publique, ainsi que sur les modalités pratiques du choix de la gestion publique et de sa mise en œuvre.

Ce colloque aura lieu le jeudi 13 novembre 2014, de 9h00 à 16h30, à la Maison de la Trinité à Poitiers.

Téléchargez le programme détaillé ici. Et rendez-vous sur france-eaupublique.fr pour vous inscrire en ligne.

Le colloque est organisé par France Eau Publique(1), en partenariat avec le SIVEER et Grand Poitiers.

(1) France Eau Publique regroupe des collectivités et opérateurs publics adhérents à la FNCCR et engagés dans une démarche de partage de connaissances et d’expériences, de renforcement mutuel et de promotion de la gestion publique de l’eau. Le réseau compte aujourd’hui 38 membres (régies ou SPL), représentant près de 10 millions d’habitants.
0  Réaction(s) › Lire



PRECEDENTE Page(s) : 1 | 2 SUIVANTE

Sciences humaines et énergie: 5e Prix de l'AARHSE
01/12/2016 | Administrateur 'Energie 2007'
0 Réaction(s) › Lire

Greenlys: smart grid et consommateurs
27/12/2016 | Administrateur 'Energie 2007'
0 Réaction(s) Lire
Cette brève paraît à la bonne date mais son contenu n'est pas à jour ! -> annulé en 2015 en raison des attentats du 13/11, le SMCL a été reprogrammé et se tiendra du 31 mai au 2 juin 2016. http://www.salondesmaires.com/le-salon/presentation-du-salon/







NDLR: On corrige l'illustration (pas la brève, qui était à jour), merci.
2016-09-09 16:11:03 | justineremarque › Lire
Le mélange des genres continue allégrement...
2016-09-08 16:16:41 | Régulateur › Lire
énergies renouvelables (pico hydraulique)
2016-04-06 18:01:30 | charles.verard@orange.fr › Lire
 
© 2009 - énergie2007.fr Qui sommes nous ? Contact Mentions légales Plan du siteRSS