Petit déjeuner débat: blockchain et smart grids: compte-rendu
15/02/2017 | Administrateur Energie 2007
Si vous avez raté notre petit déjeuner "blockchain et smart grids", le compte rendu vous attend. Cliquez ici pour le télécharger. ...
7 Réaction(s) › Lire

 
Méthodes commerciales photovoltaïque : encore du ménage...
› Participez
Enercoop donne un visage à la production
› Participez
Moins de sous pour les fossiles
› Participez
Enquête interne EDF: chute de la confiance
› Participez
Arnaque batterie condensateurs onse-cse.com
› Participez


Colloque
Colloque
Loisirs
Congrès FNCCR
Hydrocarbures
Institutions
Energie
AARHSE
Ouverture des marchés
Vos droits
Fournisseurs
Pannes d'électricité
Combien ça coûte?
Accidents
Nucléaire
Economies d'énergie
Energies renouvelables
Réseaux
Collectivités locales
Energie2007
Innovation
Véhicules électriques
Livres




Fessenheim: décision du conseil d'administration d'EDF
Nucléaire | 2017-01-24 12:06:00 | Administrateur 'Energie 2007'
Le Conseil d'administration d'EDF se réunit ce 24 janvier 2017 pour statuer sur la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim, ainsi que l'indemnisation définie par l'Etat.
Selon Reuters et France info, qui évoquent une source syndicale, l'indemnisation aurait été approuvée par les administrateurs.


L'indeminsation est de l'ordre de 100 millions d'euros la première année. Elle pourrait s'élever au total à 450 millions d'ici 2021, en fonction de l'évolution des prix de l'électricité. Un décret d'abrogation d'exploitation doit désormais être publié pour entamer le processus de fermeture.

Pour protester contre cette fermeture annoncée, la mairie de Fessenheim a coupé l’éclairage public durant deux heures la nuit dernière.

A la bourse de Paris, vers 12h15, l'action EDF est quasi-stable (+0,31%, à 9,585 euros). 




Crédit photo: Wikipedia commons



0  Réaction(s) › Lire
ARENH: EDF évoque une suspension, l'AFIEG s'y oppose
Nucléaire | 2016-10-21 18:07:00 | Administrateur 'Energie 2007'
Dernière minute : nous reproduisons ci-après un communiqué d'EDF suivi d'un communiqué de l'AFIEG, tous deux datés du 21 octobre 2016, relatif à une demande de suspension temporaire de l'ARENH  formulée par EDF, en raison de la fermeture programmée de plusieurs réacteurs, suspension à laquelle s'oppose l'AFIEG, observant qu'EDF confirme ses prévisions de production nucléaire pour 2017.

---------------------

Premier acte: communiqué d'EDF

"Information relative au parc nucléaire d’EDF

Comme indiqué dans le
communiqué de presse du Groupe du 21 septembre 2016, EDF poursuit les contrôles destinés à conforter la démonstration que les générateurs de vapeur du parc nucléaire concernés par la problématique de ségrégation carbone sont aptes à remplir leur fonction en toute sûreté.
18 réacteurs sont concernés :

- 6 d’entre eux ont d’ores et déjà obtenu leur autorisation de redémarrer et fonctionnent
normalement : Blayais 1, Chinon 1, Chinon 2, Dampierre 2, Dampierre 4, Saint-Laurent B1.
- 7 d’entre eux sont à l’arrêt et ont fait ou font l’objet de contrôles : Civaux 2, Dampierre 3, Gravelines 2, Tricastin 1, Tricastin 3, Saint-Laurent B2 et Bugey 4.
- Pour les 5 autres actuellement en fonctionnement (Tricastin 2 et 4, Fessenheim 1, Gravelines 4 et Civaux 1), l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) a demandé à EDF, dans sa Décision n° 2016-DC-0572 du 18 octobre 2016, de réaliser des contrôles avant le 18 janvier 2017.

En conséquence, EDF a décidé, pour réaliser ces contrôles, les arrêts suivants :
- Tricastin 4 du 22 octobre 2016 au 19 décembre 2016
- Fessenheim 1 du 10 décembre 2016 au 3 janvier 2017
- Gravelines 4 du 17 décembre 2016 au 10 janvier 2017
- Civaux 1 du 23 décembre 2016 au 15 janvier 2017
- Tricastin 2 du 23 décembre 2016 au 15 janvier 2017

Par ailleurs, EDF a soumis le 7 octobre dernier un dossier technique à l’ASN justifiant le fonctionnement en toute sûreté de l’ensemble des générateurs de vapeur concernés par la problématique de ségrégation carbone.

Le Groupe a informé aujourd’hui les marchés de l’électricité des périodes choisies et communique régulièrement avec Réseau de Transport d’Électricité (RTE) qui est en charge d’assurer l’équilibre offre-demande d’électricité et la sécurité d’approvisionnement.

Compte tenu de ces circonstances, de leur répercussion sur le marché de gros de l’électricité et des effets spéculatifs qui en résultent, EDF sollicite concomitamment le Ministre de l’Économie et des Finances et la Ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer afin qu’ils prennent, pour éviter ces effets, toutes les mesures nécessaires, dans le cadre du mécanisme d’Accès régulé à l’électricité nucléaire historique (ARENH), incluant, le cas échéant, la suspension temporaire du dispositif.

Les objectifs de production nucléaire du Groupe en France pour l’année 2016 sont confirmés à 380-390 TWh ainsi que la fourchette de production pour l’année 2017 qui devrait s’établir à 390-400 TWh, conformément au communiqué de presse publié par le Groupe le 21 septembre 2016."

----------------
Deuxième acte: communiqué de l'AFIEG

"L’AFIEG demande au Gouvernement de rejeter la demande de suspension de l’ARENH

EDF, par voie de communiqué, a demandé au Gouvernement, le cas échéant, la suspension temporaire de l’Accès régulé à l’électricité nucléaire historique (ARENH). Ce mécanisme, mis en place par la loi NOME, est destiné à permettre aux consommateurs d’accéder à une électricité nucléaire compétitive et à développer la concurrence.

L’AFIEG s’étonne que le communiqué d’EDF lie cette demande de suspension aux indisponibilités de réacteurs nucléaires alors que, dans le même temps, il confirme des prévisions de production nucléaire pour 2017 supérieures à 2016. Or l’ARENH concerne l’année 2017 uniquement.

L’AFIEG note que lors de la dernière grande pointe de froid de février 2012, 60,8 TWh d’ARENH avaient été souscrits sur l’année 2012, sans que la sécurité d’approvisionnement n’ait été menacée. L’AFIEG souligne que les opérateurs alternatifs contribuent eux-aussi à la sécurité d’approvisionnement de notre pays, de même qu’une partie des capacités étrangères grâce aux interconnexions.

L’AFIEG s’inquiète par ailleurs des effets d’une telle suspension sur les concurrents d’EDF et sur les consommateurs qui ont intégré l’ARENH dans leurs stratégies d’approvisionnement, tout particulièrement dans le contexte haussier qui affecte actuellement les prix de l’électricité.

Cette communication vient s’ajouter à un contexte d’incertitude réglementaire généralisé sur le marché de l’électricité et nourrit la volatilité des marchés de gros, exacerbée par les difficultés récentes liées au parc nucléaire.

La suspension de l’ARENH aurait pour effet de renforcer les inquiétudes actuelles générées par l’état du parc nucléaire et d’accroître - et non de freiner- en conséquence la spéculation sur les marchés de gros, évoquée dans le communiqué d’EDF.

L’AFIEG demande donc au Gouvernement de se prononcer sans délai afin de rejeter cette demande infondée de l’opérateur historique."

------------------

Troisième acte: après le week-end, a priori.




0  Réaction(s) › Lire
Fessenheim: EDF convoque le comité d'entreprise
Nucléaire | 2016-09-13 15:34:00 | Administrateur 'Energie 2007'
Selon la FNME CGT, EDF convoquera un comité central d'entreprise ce 14 septembre 2016 afin de "lancer la consultation sur la fermeture anticipée de la centrale nucléaire de Fessenheim."

Le syndicat précise qu'il "s’oppose fermement à cette décision", considérant qu'elle "ne repose que sur des choix purement politiques et électoralistes." Il rappelle que l’Autorité de sûreté nucléaire a autorisé "Fessenheim à continuer de produire pour 10 ans." 

La FNME CGT lance un appel à la grève "afin de dénoncer cette fermeture, comme pour l’ensemble de celles annoncées ces derniers mois au sein de l’entreprise EDF SA."

Cliquez
ici pour lire le communiqué.


Crédit photo: Wikipedia commons.


0  Réaction(s) › Lire
Doel 1 et Doel 2 prolongés de 10 ans
Nucléaire | 2015-12-01 11:12:00 | Administrateur 'Energie 2007'
Engie a signé un accord avec le Gouvernement fédéral belge pour prolonger de dix ans l’exploitation des réacteurs de Doel 1 et Doel 2. L'accord repose notamment sur le nouveau "système de contribution nucléaire".

Pour les réacteurs de Doel 3, Doel 4, Tihange 2 et Tihange 3 (à 100 %), Engie s'acquittera en 2015 d'un montant forfaitaire de 200 millions d’euros puis, en 2016, de 130 millions d’euros. "A partir de 2017, la contribution de répartition sera calculée selon une formule variable qui tient compte de l’évolution des coûts, du volume de production et du prix de l’électricité." La convention signée avec l'Etat fédéral précise que cette "contribution sera égale à 34 % de la marge avec un minimum de 150 millions d’euros par an sur la période 2017-2019 pour le secteur." Au-delà, le montant minimum sera révisé de manière triennale "sous contrôle de la Commission de Régulation de l’Electricité et du Gaz (CREG) en fonction de la réalité économique à ce moment."

Engie devra également s'acquitter d'une redevance annuelle de 20 millions d’euros pour Doel 1 et 2, de 2016 à 2025, laquelle "alimentera le fonds de transition énergétique." 

Enfin, l’accord "prévoit de clôturer un litige en cours entre Electrabel et l’Etat belge (loi du 8 décembre 2006 sur les sites industriels non utilisés) pour un montant de 100 millions d’euros en 2015 et de 20 millions d’euros en 2016."


Cliquez
ici pour lire le communiqué.


0  Réaction(s) › Lire
Mayenne: le SDEGM retient EDF
Nucléaire | 2015-11-23 11:49:00 | Administrateur 'Energie 2007'
Le Syndicat départemental d'électricité et de gaz de la Maayenne a retenu EDF comme fournisseur d'électricité, à l'issue de la procédure d'appel d'offres de son premier groupement de commandes, qui fédère les besoins de 123 collectivités, pour 304 contrats. En moyenne, par rapport aux factures de 2014, les gains observés sont de 12 %.

Le marché comprenait un lot unique, avec 8 groupes identifiés (TJ Moyenne Utilisation, TJ LU,TV CU,TV MU, TV LU, TV télé relevé CU,TV télé MU et TV télé LU),

Le volume de consommation annuel est estimé à 41 GWh, pour un montant de 1,9 million d'euros.

Le marché est attribué pour une période de 3 ans.



0  Réaction(s) › Lire
Redémarrage de Doel 3 et Tihange 2
Nucléaire | 2015-11-17 14:17:00 | Administrateur 'Energie 2007'
Dans un communiqué, Engie fait part du feu vert de l’Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) belge au "redémarrage en toute sûreté des centrales nucléaires de Doel 3 et Tihange 2, à l’arrêt depuis le 26 mars 2014."

En conséquence, sa filiale "Electrabel a immédiatement décidé de lancer les opérations de redémarrage des deux unités, prévu le 15 décembre 2015."

-------------------

Extrait

"Les conclusions montrent que l’intégrité structurelle de la cuve est garantie en toutes circonstances, en fonctionnement normal ou en cas d’accident.

Les indications décelées dans les cuves des réacteurs sont des «défauts dus à l’hydrogène» qui se sont formés lors de la phase de forgeage des cuves. Elles sont donc présentes depuis la construction de la centrale. Les défauts dus à l’hydrogène présents dans le matériau irradié n’ont pas d’impact sur l’évolution de la ténacité de l’acier qui les entoure.

Des hypothèses très conservatives ont été retenues dans les calculs et analyses. Electrabel peut dès lors conclure que l’intégrité structurelle des cuves de Doel 3 et Tihange 2 est assurée avec des marges de sécurité importantes. Electrabel estime sur cette base que les réacteurs de Doel 3 et Tihange 2 peuvent être redémarrés en toute sûreté. Les cuves de Doel 3 et Tihange 2 seront soumises lors du prochain arrêt pour rechargement à une nouvelle inspection par ultrason selon la méthode d’inspection qualifiée."

0  Réaction(s) › Lire



PRECEDENTE Page(s) : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 SUIVANTE

Sciences humaines et énergie: 5e Prix de l'AARHSE
01/12/2016 | Administrateur 'Energie 2007'
0 Réaction(s) › Lire

Greenlys: smart grid et consommateurs
27/12/2016 | Administrateur 'Energie 2007'
0 Réaction(s) Lire
Cette brève paraît à la bonne date mais son contenu n'est pas à jour ! -> annulé en 2015 en raison des attentats du 13/11, le SMCL a été reprogrammé et se tiendra du 31 mai au 2 juin 2016. http://www.salondesmaires.com/le-salon/presentation-du-salon/







NDLR: On corrige l'illustration (pas la brève, qui était à jour), merci.
2016-09-09 16:11:03 | justineremarque › Lire
Le mélange des genres continue allégrement...
2016-09-08 16:16:41 | Régulateur › Lire
énergies renouvelables (pico hydraulique)
2016-04-06 18:01:30 | charles.verard@orange.fr › Lire
 
© 2009 - énergie2007.fr Qui sommes nous ? Contact Mentions légales Plan du siteRSS