Petit déjeuner débat: blockchain et smart grids: compte-rendu
15/02/2017 | Administrateur Energie 2007
Si vous avez raté notre petit déjeuner "blockchain et smart grids", le compte rendu vous attend. Cliquez ici pour le télécharger. ...
8 Réaction(s) › Lire

 
Méthodes commerciales photovoltaïque : encore du ménage...
› Participez
Enercoop donne un visage à la production
› Participez
Moins de sous pour les fossiles
› Participez
Enquête interne EDF: chute de la confiance
› Participez
Arnaque batterie condensateurs onse-cse.com
› Participez


Colloque
Colloque
Loisirs
Congrès FNCCR
Hydrocarbures
Institutions
Energie
AARHSE
Ouverture des marchés
Vos droits
Fournisseurs
Pannes d'électricité
Combien ça coûte?
Accidents
Nucléaire
Economies d'énergie
Energies renouvelables
Réseaux
Collectivités locales
Energie2007
Innovation
Véhicules électriques
Livres




Tepos: plan chaleur solaire de Valence Romans
Collectivités locales | 2015-05-12 09:41:00 | Administrateur 'Energie 2007'
Le communauté d’agglomération de Valence Romans travaille avec Enerplan, le syndicat des professionnels de l’énergie solaire, pour préparer "un «plan chaleur solaire» mis en oeuvre dans une démarche de Territoire à énergie positive (TEPOS)."

Avec 2500 heures d’ensoleillement par an, l'objectif est de couvrir "une bonne part des besoins d’énergie pour l’eau chaude et le chauffage (35% des besoins énergétiques du territoire)", par le solaire thermique. A cet effet, "Enerplan, avec Qualit’EnR et les organisations professionnelles, mobilise la filière (industriels, installateurs Qualisol) pour proposer des solutions solaires (chauffe-eau et chauffage) au meilleur rapport qualité prix pour les habitants, les entreprises, les bailleurs et les communes."

Quelque 18 actions sont programmées en 2015, réparties en "trois axes : susciter et accompagner les projets, motiver les acteurs, et développer la qualité. Il vise à émuler le marché local, avec l’implication directe des entreprises locales d’étude et d’installation de systèmes solaires."

Enerplan estime que "ce premier plan chaleur solaire" pourrait se dupliquer dans les 212 autres "collectivités locales territoires à énergie positive en devenir, et des 316 engagées dans un contrat local de transition énergétique." Selon Enviscope, cette "initiative, la première du genre, répond à une attente. Cette attente s’était déjà manifestée lors des réunions aux quelles le public était venu très nombreux, pour assister à la restitution de l’étude thermographique engagée par l’agglomération en janvier dernier."

Une journée d'information est organisée ce 12 mai. Vous pouvez télécharger la présentation (PDF de 2,2 Mo) du premier atelier ("Le solaire, ça fonctionne !"). Et accéder à d'autres documents ici

Ainsi que le détail du plan chaleur solaire sur le territoire de Valence Romans Sud Rhône Alpes, présenté par Enerplan.



0  Réaction(s) › Lire
Haute-Vienne: Georges Dargentolle élu président du SEHV
Collectivités locales | 2015-04-21 16:46:00 | Administrateur 'Energie 2007'
 Nous reproduisons ci-après un communiqué du SEHV.

"Georges Dargentolle, maire de Saint Maurice les Brousses, est le nouveau Président du Syndicat Energies Haute-Vienne (SEHV).

L’élection
Il a été élu à la majorité absolue le 20 avril dernier par les délégués du SEHV, auquel adhèrent 222 collectivités (201 communes, 20 EPCI et le Conseil départemental de la Haute-Vienne). Il prend donc la tête de cette entité responsable des réseaux électriques, et interlocuteur des acteurs publics en matière d’énergie, qui fête cette année ses soixante ans.

Le SEHV ou la solidarité des territoires
Maire d’une commune rurale de 1000 habitants depuis 1989, et Vice Président du SEHV depuis juin 2014, Georges Dargentolle est bien décidé à défendre les intérêts de l’ensemble des collectivités de la Haute-Vienne.

Pour lui, face à la crise économique et à la baisse des dotations, le SEHV est un modèle de solidarité solide et efficace qui doit perdurer. Ensemble, les communes, les communautés de communes et le Conseil départemental peuvent se soutenir et investir de manière coordonnée. Et l’équipe du SEHV est là pour leur apporter un soutien technique neutre et compétent.

20 Millions d’euros chaque année au service des collectivités
Le SEHV doit rester ce lieu d’échanges pragmatique au service des collectivités et des citoyens, et maintenir un haut niveau d’investissement.

Cette année, 90 collectivités ont décidé de lui faire confiance pour orchestrer leur achat d’électricité. Le SEHV va prendre à sa charge leurs nouvelles obligations de mise en concurrence."
0  Réaction(s) › Lire
Colloque 17-18 juin : inscrivez-vous
Collectivités locales | 2015-04-17 15:22:00 | Administrateur 'Energie 2007'
Le programme et le bulletin d'inscription sont désormais disponibles. N'attendez plus pour vous inscrire.


La FNCCR (Fédération nationale des collectivités concédantes et régies), l'AARHSE (Association académique pour la recherche historique et sociologique dans le domaine de l’énergie) et l'Université de Bordeaux (Domaine droit Laboratoire CERDARE – Centre de recherches sur le droit administratif et la réforme de l’Etat) organisent un colloque à Paris les 17 et 18 juin 2015: "Transitions énergétiques et territoriales / L’impact des lois de réforme territoriale et de transition énergétique."

En 2015, le Parlement s’apprête à adopter des projets de loi majeurs et étroitement imbriqués, visant à engager la France dans un double mouvement, celui d’une réforme territoriale profonde, et celui d’une transition énergétique porteuse d’une décentralisation accrue.

En s’associant à l’AARHSE et à l’Université de Bordeaux, la FNCCR entend examiner ces sujets sous l’angle scientifique des sciences humaines, qu’il s’agisse de l’histoire avec les bassins d’énergie, également bassins de vie, de la sociologie avec la complexe acceptabilité sociale, ou du droit, avec la confrontation du contrat et de la planification. En croisant les regards de chercheurs, de chefs d’entreprises et d’élus, ce colloque a vocation à dessiner des pistes pour réussir ce défi d’une double mutation, dans la perspective du Sommet COP 21.


Au programme :

- Table-ronde n°1 : Territoires de l'énergie, ressources et réseaux ;
- Table-ronde n°2 : Les Smart grids permettront-ils l'indépendance des territoires, au risque d'une rupture des équilibres de la péréquation ? ;
- Atelier n° 1 : la Transition énergétique entre planification et contractualisation ;
- Atelier n° 2 : une Transition énergétique démocratique et sociale ? ;
- Atelier n° 3 : Approches économiques de la Transition énergétique ;
- Table-ronde n°3 : Transition énergétique et habitat ;
- Table-ronde n°4 : Conjuguer réforme territoriale et transition énergétique.

----------------------

Tarifs et inscription

› Adhérents de la FNCCR : 100 € par jour, 150 € pour 2 jours
› Etudiants, Institutionnels… : 25 € (hors restauration) 75 € avec déjeuner
› Entreprises/ Avocats : 150 € par jour, 250 € pour 2 jours

Colloque éligible au titre de la formation continue des avocats / Communication de justificatifs sur demande auprès des organisateurs.

Contacts
› FNCCR : j.pilon@fnccr.asso.fr ; 01 40 62 16 53
› CERDARE/ Université de Bordeaux
jean-baptiste.vila@u-bordeaux.fr


0  Réaction(s) › Lire
SIGEIF: transition énergétique, réseaux et... grand Paris
Collectivités locales | 2015-04-09 15:11:00 | Administrateur 'Energie 2007'
 Le SIGEIF réunissait les élus de ses communes adhérentes, ce jeudi 9 avril 2015. Extraits des débats. 

Les réseaux du Grand Paris
Le développement de la Métropole suppose d’absorber 4.000 MW en plus dans les 15 ans, donc d’adapter les réseaux en conséquence, pour faire face notamment au développement des transports, du tourisme et des data-centers (un quart des besoins pour ces seuls derniers). Il s’agira de gagner en agilité, estime Patrice Geoffron, professeur à l’Université de Paris Dauphine, qui plaide pour l’effacement et un signal prix incitatif." Et lorsque Jean-Paul Brane, conseiller municipal de Saint-Cyr l’Ecole, évoque la quasi-disparition du tarif Tempo (jours bleus, blancs et rouges), le professeur déplore un "retour en arrière."







Les réseaux du Grand Paris (bis)
Revenant sur les textes d’organisation territoriale et de transition énergétique, Jean-Jacques Guillet évoque le possible transfert de la compétence gaz et réseau de chaleur à la future Métropole. ."Les réseaux sont notre cœur de métier et ils dépassent le périmètre de la métropole, observe le président du SIGEIF. Les grands syndicats, comme le SIGEIF et le SIPPEREC, sont des outils spécialisés qui ont vocation à servir une métropole, pas à y être absorbés." Le rôle des syndicats d’énergie est aussi celui d’investisseurs : comment une Métropole pourrait-elle être maître d’ouvrage et aller expliquer dans chaque rue ce qu’elle fera en termes d’enfouissement ? En fait, estime-t-il, il y a "une vision fantasmatique des redevances" mais elles sont assises à la fois sur une compétence dédiée et les investissements qu’elles entraînent.





Transition énergétique
Pour Jean-Jacques Guillet, en dehors du nucléaire, le texte présenté par le gouvernement est "relativement consensuel", ce qui explique qu’il n’ait été « que peu modifié par l’Assemblée et le Sénat. " Patrice Geoffron loue une "belle loi... extrêmement peu dotée en moyens."



0  Réaction(s) › Lire
Achats d'énergie: vos prochains rendez-vous
Collectivités locales | 2015-03-20 13:36:00 | Administrateur 'Energie 2007'
Il reste, eh bien euh, moins de 9 mois (1) avant la fin des TRV. C'est donc la peur au ventre ou avec des étoiles dans les yeux que les acheteurs publics abordent le vaste continent de l'empire dérégulé des prix de marché.

Fort heureusement, quelques boussoles éclairent ce chemin parsemé d'embûches, entre douceurs des marchés subséquents et timidités du premier accord-cadre, avec des joues rosissant sous la collecte des données, ou s'enflammant au moindre prix fixe, les papillons dans le ventre à chaque notification (2).

Ces boussoles, les voici, et dans l'ordre chronologique :

Gazélec Nantes (26 mars)
Ce rendez-vous annuel des acheteurs et fournisseurs se décline
désormais en régions, avec de nombreux acheteurs publics. A Nantes, on entendra notamment Agnès Gandon, directrice des Services énergétiques et relations concessionnaires (SIEML 49), et Christian Vaillier, responsable de la cellule Energie au SDIS 44 (3).



Forum Europ'Energies (1er avril)
A Paris, lors de ce rendez-vous annuel, la FNCCR animera une table-ronde pour les acheteurs publics: "Comment rendre un cahier des charges attractif dans le cadre de la fin des TRV d’électricité ?" On y entendra notamment Ludovic Entemeyer, directeur de la direction Energie climat au Grand-Nancy, Philippe Tessier, directeur projet département Energie et environnement à l'Ugap, et Joëlle Guinot, directrice du Syndicat départemental d’énergie de l’Aube (SDEA) - (4).



BIP-Enerpresse (7 avril)
Quelques jours plus tard, un débat Bip-Enerpresse s'attaquera à la fin des TRV de vente d’électricité ("quel impact pour les collectivités et les industriels?"). Avec des témoignages de la DGEC, de la FNCCR, de l'AFIEG, du cabinet PMP et du Cabinet d'avocats de pardieu, Brocas, Maffei (5).




---------------------


1) PEUR. Enerpresse confirme ce que nous twittions il y a quelques jours : "17000 sites professionnels consommant du gaz sur les 108 000 qui devaient quitter les tarifs réglementés de vente (TRV) pour une offre de marché le 1er janvier dernier, ne l’ont toujours pas fait, a déclaré Dominique Jamme, directeur des réseaux à la CRE mercredi 18 mars, au cours de la convention de l’Association française du gaz (AFG), selon l’AFP. « Il faudrait qu’au 30 juin, en théorie, ils aient effectivement choisi l’offre de marché, sinon la loi prévoit de faire couper » leur accès au gaz, a-t-il rappelé."
2) Tagada, c'est le printemps.
3) A priori, il y a aussi à manger lors de cette manifestation. 
4) Idem.
5) Pareil.

---------------------









0  Réaction(s) › Lire
Loi NOTRE: pas d'électricité et de gaz pour le Grand Paris
Collectivités locales | 2015-03-05 09:08:00 | Administrateur 'Energie 2007'
Pour être précis: le transfert des communes à la métropole du Grand Paris de la compétence "concession de distribution publique d’électricité et de gaz", ainsi que celle relative aux réseaux de chaleur ou de froid, a été refusé hier soir par les députés, lors de l’examen de l’article 17 septdecies de la loi NOTRe. Un transfert qui avait déjà été retoqué au Sénat, mais qui avait été ensuite adopté par la commission des lois de l’Assemblée nationale (dans un amendement fleuve).

Un tel transfert aurait entraîné la fragilisation des deux grands syndicats intercommunaux d'énergie franciliens, le SIPPEREC (touché en totalité pour l'électricité) et le SIGEIF (en très grand partie pour le gaz), leur territoire se fondant largement dans celui de la future métropole. Des syndicats très actifs, ayant diversifié leurs compétences (énergies renouvelables, communications électroniques, SIG, achats groupés...) et résolument engagés dans la transition énergétique.

Le Journal du grand Paris cite l'exposé des motifs de l'amendement déposé (et donc adopté) par Laurent Cathala, député SRC du Val-de-Marne.

"En effet, s’agissant de la distribution publique de l’électricité et du gaz, ce transfert risque de désorganiser, au plan opérationnel, la mise en œuvre de compétences dont les conditions d’exercice actuelles, par des syndicats techniques spécialisés, permettent dès à présent de mutualiser et de générer des investissements significatifs, qui ne génèrent aucun coût pour les collectivités, puisque financées intégralement par des redevances de concession."


-------------------







0  Réaction(s) › Lire



PRECEDENTE Page(s) : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 SUIVANTE

Sciences humaines et énergie: 5e Prix de l'AARHSE
01/12/2016 | Administrateur 'Energie 2007'
0 Réaction(s) › Lire

Greenlys: smart grid et consommateurs
27/12/2016 | Administrateur 'Energie 2007'
0 Réaction(s) Lire
Cette brève paraît à la bonne date mais son contenu n'est pas à jour ! -> annulé en 2015 en raison des attentats du 13/11, le SMCL a été reprogrammé et se tiendra du 31 mai au 2 juin 2016. http://www.salondesmaires.com/le-salon/presentation-du-salon/







NDLR: On corrige l'illustration (pas la brève, qui était à jour), merci.
2016-09-09 16:11:03 | justineremarque › Lire
Le mélange des genres continue allégrement...
2016-09-08 16:16:41 | Régulateur › Lire
énergies renouvelables (pico hydraulique)
2016-04-06 18:01:30 | charles.verard@orange.fr › Lire
 
© 2009 - énergie2007.fr Qui sommes nous ? Contact Mentions légales Plan du siteRSS