Petit déjeuner débat: blockchain et smart grids: compte-rendu
15/02/2017 | Administrateur Energie 2007
Si vous avez raté notre petit déjeuner "blockchain et smart grids", le compte rendu vous attend. Cliquez ici pour le télécharger. ...
8 Réaction(s) › Lire

 
Méthodes commerciales photovoltaïque : encore du ménage...
› Participez
Enercoop donne un visage à la production
› Participez
Moins de sous pour les fossiles
› Participez
Enquête interne EDF: chute de la confiance
› Participez
Arnaque batterie condensateurs onse-cse.com
› Participez


Colloque
Colloque
Loisirs
Congrès FNCCR
Hydrocarbures
Institutions
Energie
AARHSE
Ouverture des marchés
Vos droits
Fournisseurs
Pannes d'électricité
Combien ça coûte?
Accidents
Nucléaire
Economies d'énergie
Energies renouvelables
Réseaux
Collectivités locales
Energie2007
Innovation
Véhicules électriques
Livres




Transition énergétique : feuille de route des Pays de Loire
Collectivités locales | 2016-12-24 17:37:00 | Administrateur 'Energie 2007'
La Région Pays de Loire a publié sa feuille de route pour la transition énergétique. 

Elle détaille "52 actions concrètes, organisées en 5 piliers thématiques et transversaux":

5 piliers thématiques de la troisième révolution industrielle et agricole :

- Développement de la production d’énergie renouvelable. Les EnR "représentent aujourd’hui environ 8% de la consommation d’énergie régionale et l’objectif est de tripler la production d’énergie renouvelable d’ici 2021" ;

- Transformation du parc immobilier et amplification de l’efficacité des entreprises, avec pour objectif de "rénover 100.000 logements d’ici 2021. Il s’agit aussi de faire évoluer le parc à terme vers une multitude de mini‐centrales électriques" ;

- Mobilité durable (électrique, au gaz, pour les marchandises, avec "la volonté de développer la production de biogaz via la méthanisation", hydrogène, transports collectifs et durables) ;

- Stockage de l’énergie, du carbone et usages innovants ;

- Smart grids : "l’enjeu est de faire du grand Ouest une référence d’excellence sur les réseaux intelligents (...). Le projet SMILE [SMart Ideas to Link Energies] est au coeur des actions de la feuille de route. Porté par les Régions Pays de la Loire et Bretagne, il sera développé, côté ligérien, sur deux départements : Loire‐Atlantique et Vendée."

Cette "feuille de route est dotée de 121 millions d'euros (2017-2021) auxquels s'ajoutent 71 millions d'euros de fonds européens.

Les actions se feront en "partenariat étroit avec les acteurs tels que l’ADEME, les départements, les syndicats d’énergie départementaux et l’Etat. La Région porte directement 19 actions avec l’exigence d’être une collectivité régionale exemplaire en interne sur sa consommation énergétique, ses bâtiments et ses modes de déplacements."

Cliquez
ici pour consulter le détail des projets.

0  Réaction(s) › Lire
Le Pôle Energie Picardie mutualise ses informations
Collectivités locales | 2016-12-14 17:04:00 | Administrateur 'Energie 2007'
 Le 5 décembre 2016, les trois syndicats de l’ancienne Picardie, Aisne, Oise et Somme, se sont réunis pour échanger des informations, confronter leurs expériences et préparer la réunion avec leurs homologues des Hauts-de-France en janvier 2017.

A l’ordre du jour, un état des lieux du déploiement des compteurs Linky par Enedis, le point d’avancement de l’installation des réseaux respectifs de bornes de recharge de véhicules électriques, le compte-rendu du voyage d’études organisé en Vendée début novembre à la découverte de la société d’économie mixte Vendée Energie (ce déplacement a clairement mis en évidence la nécessité pour les syndicats de s’investir dans la production d’énergies renouvelables.

La renégociation des contrats de concession actuellement en cours au niveau national entre Enedis et la Fédération nationale des Collectivités concédantes et Régies (FNCCR) était également évoquée: les élus picards ont affiché leur volonté de voir maintenue l’actuelle répartition de la maîtrise d’ouvrage entre autorité concédante et concessionnaire, seule garante de la préservation de la qualité de fourniture en milieu rural et du maintien du niveau de redevance.

En 2015, les trois syndicats d’énergie représentaient 2.023 communes, 1,5 million d’habitants, 32.000 km de réseaux, 18.000 postes de transformation et 27 M€ d’investissements dans le réseau électrique. Ces chiffres seront consolidés à l’échelle de toute la Région Hauts-de-France, le 16 janvier prochain.
0  Réaction(s) › Lire
Big data territorial : étude FNCCR et guide pratique
Collectivités locales | 2016-11-17 15:32:00 | Administrateur 'Energie 2007'
La FNCCR publie une étude « big data territorial » assortie d’un guide pratique pour les collectivités. Cette étude a été conduite en partenariat avec la Caisse des dépôts et consignations, par les cabinets Tactis et Parme avocats.

Si les regards se tournent souvent vers les grands groupes ou les Etats, l’explosion des données concerne également d’autres acteurs, à commencer par les collectivités territoriales. Leur rôle, central dans la vie publique, les conduit à générer de multiples données : état-civil, scolarité, social, services publics en réseaux, aménagement…

Néanmoins, la mise en place du « big data territorial » se heurte aujourd’hui à un effet de seuil, lié à la taille des entités publiques. En dehors des grands ensembles urbains, le bloc communal ne dispose pour l'instant, ni des capacités d'action ni des moyens pour financer les « info structures » nécessaires pour créer et analyser les données : tableaux de bords décisionnels, outils de reporting, systèmes de monitoring urbain, plateformes de données ouvertes.

Or, la législation induit des changements de gouvernance rapides et profonds. Pour la FNCCR, une clarification du cadre de gouvernance local, de la problématique des échanges inter-administrations et des relations Etat/collectivités devra progressivement s'imposer afin d'organiser aux différentes échelles, un service de la donnée reposant sur la collecte, la diffusion et l'exploitation mutualisée des données.

A cet effet, l’étude de la FNCCR formule 9 recommandations :

- Poursuivre la dynamique de la loi pour une République numérique (données de référence, mission de service public de la donnée..) ;

- Affirmer, dans les contrats, la maîtrise des collectivités sur leurs données (les collectivités ont en charge de nombreuses délégations de service public) ;

- Préparer la création de missions locales de service public de la donnée…

- … et structurer nationalement tous les acteurs de la data ;

- Créer un maillage national de structures de mutualisation informatique ;

- Mettre les data sciences au service des politiques publiques locales (énergie, tourisme, transports, risques naturels…) ;

- Créer un observatoire des données publiques ;

- Renforcer la coopération au niveau européen (normalisation, programmes d'expérimentation…) ;

- Participer à la réflexion sur la protection des infrastructures sensibles (cyberdéfense, terrorisme…).

La FNCCR publie cette étude afin d’alimenter un nécessaire débat sur les données publiques et les collectivités territoriales.
L’étude se complète d’un guide pratique destiné aux collectivités, détaillant les principales notions (big data, open data, donnée personnelle), notamment d’un point de vue juridique, et des informations opérationnelles : quelles données mettre en ligne, quels archivage, quelle responsabilité administrative, protection de la vie personnelle, encadrement des algorithmes…), sans oublier des exemples de clauses à intégrer dans des contrats publics.

> Cliquez
ici pour télécharger l’étude « Collecte et gestion des données numériques pour le pilotage des politiques publiques. Vers un big data territorial » (attention: document PDF de 8 Mo);
> Cliquez ici pour télécharger le guide pratique et ses notices « Les enjeux du big data territorial » (document PDF de 1 Mo).


---------------
A savoir
La FNCCR organisera prochainement son deuxième colloque consacré aux données. La synthèse des débats du premier colloque est consultable ici.


Crédit photo : cc Flickr Marcos Gasparutti.

0  Réaction(s) › Lire
Eau durable et énergie : 8 projets récompensés
Collectivités locales | 2016-10-05 16:47:00 | Administrateur 'Energie 2007'
L'agence de l’eau Rhin-Meuse et l'ADEME ont récompensé huit projets, "centrés autour du petit cycle de l’eau" et démontrant que l’eau a "un rôle à jouer dans la transition énergétique."

Les lauréats (1) sont des collectivités (6), une société d’économie mixte (UEM) et la chambre régionale d’agriculture. Les dossiers portent sur la réduction des consommations énergétiques liées au transport et traitement de l’eau, au développement des énergies renouvelables pour alimenter les
équipements nécessaires, à la récupération d’énergie dans les eaux usées et l'eau potable, à la promotion de pratiques moins émissives en gaz à effet de serre et plus respectueuses de la ressource.

Au total, le financement des projets est estimé à 2,3 millions d’euros, qui pourront "bénéficier, s’ils se concrétisent, d’une participation de l’agence de l’eau à hauteur d'un million d’euros partagée à parité avec l’ADEME sur 3 des 8 projets."

Cliquez
ici pour lire le communiqué et ici pour  la fiche de présentation des projets.


--------------
1) Syndicat des Eaux et de l'Assainissement Alsace-Moselle (67), Communauté d'agglomération Portes de France Thionville (57), Syndicat Intercommunal des Eaux de Rodalbe et des Environs (57), Usine d’Electricité de Metz (UEM) (57), Chambre régionale d'agriculture, Commune de Vandoeuvre (54).
0  Réaction(s) › Lire
Villes 100% EnR: le livre
Collectivités locales | 2016-09-26 16:45:00 | Administrateur 'Energie 2007'
Le Comité de liaison des énergies renouvelables publie un rapport consacré à "cinq champions européens" des énergies renouvelables: Barcelone, Francfort, Frederikshavn, Genève et Malmö. 

"Avec des motivations, des approches et des calendriers spécifiques, ces villes s’emploient à développer un système énergétique fondé sur l’efficacité énergétique et l’utilisation maximale des énergies renouvelables."

Le CLER évoque aussi les villes françaises (Bordeaux, Grenoble, Nantes, Paris, Saint-Etienne) "engagées pour un futur énergétique 100 % renouvelable" et propose "une feuille de route pour les villes désireuses de s’engager dans une telle démarche, en analysant les freins à lever et les leviers à actionner."

---------------
Cliquez ici pour télécharger la publication «Vers des villes 100% énergies renouvelables : Pistes d’actions et de solutions pour les décideurs locaux» (attention: document PDF de 9,7 Mo).


0  Réaction(s) › Lire
SIPPEREC: avenant de 10 ans au contrat de concession
Collectivités locales | 2016-04-15 14:46:00 | Administrateur 'Energie 2007'
 Nous reproduisons ci-après un communiqué du SIPPEREC:

"Le SIPPEREC, EDF et ERDF renouvellent leur partenariat pour favoriser la transition énergétique sur 82 communes franciliennes


• Jacques J.P. MARTIN, Président du SIPPEREC, Yannick DUPORT, Directeur Commerce Ile-de-France d’EDF et Stéphan PAGES, Directeur Régional d’ERDF Ile-de-France Est, signeront, jeudi 14 avril 2016 à 17h, au siège de l’Association des Maires de France, un avenant au contrat de concession de la distribution et de la fourniture d’électricité, en présence d’Henri LAFONTAINE, Directeur Exécutif du Groupe EDF et de Philippe MONLOUBOU, Président du directoire d’ERDF.

• Cet avenant prolonge de 10 ans le contrat de concession de la distribution et de la fourniture d’électricité avec EDF-ERDF soit jusqu’au 31 décembre 2029. Il détermine un schéma d’investissements sur le réseau et accompagne les collectivités dans leurs actions en faveur de la transition énergétique et de la lutte contre la précarité énergétique.

----------------------


• 369,5 millions d’investissements d’ERDF sur le réseau de distribution pour les 13 prochaines années


ERDF s’engage en matière d’investissements avec un schéma directeur, dont le montant s’élève à 369,5 millions d’euros d’ici 2029. Ce schéma, fixe six objectifs spécifiques au territoire du SIPPEREC. Il assure que le temps de coupure annuel ne dépassera pas 25 minutes.
Ce schéma sera décliné en programmes pluriannuels d’investissements, soumis à l’accord du comité syndical du SIPPEREC, dont le premier, couvrant la période 2016-2019, s’élève à 118 millions d’euros.


• 5,5 millions d’euros par an pour financer la transition énergétique

Porteur des projets des collectivités franciliennes, le SIPPEREC a négocié dans une période où les collectivités locales sont confrontées à des difficultés financières, une enveloppe spécifique de 5,5 millions d’euros par an dédiée au financement de la transition énergétique, avec une nouveauté : la rénovation de 500 colonnes montantes électriques par an sous maîtrise d’ouvrage du syndicat.
Cette enveloppe permettra d’augmenter le taux de subvention dont bénéficient les communes en matière d’éclairage public, et contribuera à l’achat de véhicules électriques et de bornes de recharges.


• L’enfouissement des réseaux aériens reste une priorité


L’intégralité du réseau fil nu doit être enfoui d’ici 2019.


• 400 000 euros annuels pour la précarité énergétique

Côté fourniture aux clients particuliers, le maintien avec EDF d’une enveloppe de 400.000 euros annuel permet de poursuivre les actions des villes adhérentes en faveur des familles en précarité énergétique.
« Le SIPPEREC est le syndicat d’énergie francilien à l’avant garde sur les questions d’énergies renouvelables en milieu urbain dense », précise Jacques J.P. Martin, Président du SIPPEREC. « Cet accord avec les concessionnaires EDF et ERDDF permet de sécuriser les financements nécessaires pour la qualité du réseau électrique sur près de 15 ans et en ouvre de nouveaux vers la transition énergétique. » "


1  Réaction(s) › Lire



PRECEDENTE Page(s) : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 SUIVANTE

Sciences humaines et énergie: 5e Prix de l'AARHSE
01/12/2016 | Administrateur 'Energie 2007'
0 Réaction(s) › Lire

Greenlys: smart grid et consommateurs
27/12/2016 | Administrateur 'Energie 2007'
0 Réaction(s) Lire
Cette brève paraît à la bonne date mais son contenu n'est pas à jour ! -> annulé en 2015 en raison des attentats du 13/11, le SMCL a été reprogrammé et se tiendra du 31 mai au 2 juin 2016. http://www.salondesmaires.com/le-salon/presentation-du-salon/







NDLR: On corrige l'illustration (pas la brève, qui était à jour), merci.
2016-09-09 16:11:03 | justineremarque › Lire
Le mélange des genres continue allégrement...
2016-09-08 16:16:41 | Régulateur › Lire
énergies renouvelables (pico hydraulique)
2016-04-06 18:01:30 | charles.verard@orange.fr › Lire
 
© 2009 - énergie2007.fr Qui sommes nous ? Contact Mentions légales Plan du siteRSS