Petit déjeuner débat: blockchain et smart grids: compte-rendu
15/02/2017 | Administrateur Energie 2007
Si vous avez raté notre petit déjeuner "blockchain et smart grids", le compte rendu vous attend. Cliquez ici pour le télécharger. ...
42 Réaction(s) › Lire

 
Méthodes commerciales photovoltaïque : encore du ménage...
› Participez
Enercoop donne un visage à la production
› Participez
Moins de sous pour les fossiles
› Participez
Enquête interne EDF: chute de la confiance
› Participez
Arnaque batterie condensateurs onse-cse.com
› Participez


Colloque
Colloque
Loisirs
Congrès FNCCR
Hydrocarbures
Institutions
Energie
AARHSE
Ouverture des marchés
Vos droits
Fournisseurs
Pannes d'électricité
Combien ça coûte?
Accidents
Nucléaire
Economies d'énergie
Energies renouvelables
Réseaux
Collectivités locales
Energie2007
Innovation
Véhicules électriques
Livres




Isère: attentat dans une usine de gaz
Accidents | 2015-06-26 11:12:00 | Administrateur 'Energie 2007'
A Saint-Quentin-Fallavier, dans l'Isère, vers 9h50, un attentat dans une usine de gaz industriels a fait un mort et plusieurs blessés. Selon le Dauphiné Libéré, "un homme a pénétré dans l'entreprise et a ouvert plusieurs bombones de gaz revendiquant d'être de Daesh des drapeaux islamistes en main."

Toujours selon le quotidien, qui cite "une source proche de l'enquête, une voiture a fait irruption dans la société (...) effectuant du rodéo dans la cour afin de percuter des bonbonnes de gaz présentes sur le site."

Selon l'AFP, "un corps décapité a été retrouvé à proximité de l'usine." Il ne s'agirait pas d'un employé de la société Air products, visée par l'attentat.

 Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve se rend "immédiatement" sur place."
0  Réaction(s) › Lire
Tarif social, biométhane: le JO carbure au gaz
Accidents | 2013-12-19 09:17:00 | Administrateur 'Energie 2007'
Un Journal officiel ronflant d'arrêtés gaziers, voici ce que réservait le 19 décembre 2013. On y trouve notamment les charges de service public 2014 pour l'injection de biométhane et le tarif social du gaz, ainsi que l'arrivée d'un petit fournisseur d'électricité: Merrill Lynch.

-----------
TSS 
Le montant des charges imputables à l'obligation de service public de fourniture de gaz naturel au tarif spécial de solidarité (TSS gaz) et le taux de la contribution unitaire pour l'année 2014 ont été fixés par l'arrêté du 10 décembre 2013.
Le montant prévisionnel est établi à 109.361.817 euros avec une contribution de 0,2 €/MWh pour les fournisseurs. GDF Suez en versera la majeure partie (89.817.138 euros), suivi par EDF (17.586.115 euros), ENI Gas & Power France SA (647.488 euros), Gaz de Bordeaux (480.672 euros), Direct Energie (238.563 euros)... Certaines ELD auront une contribution négative (SICAR,
Régie municipale gaz et électricité de la ville de Sallanches, Régie gaz et électricité de Bonneville).
Enfin, le montant des frais de gestion de la Caisse des dépôts et consignations est de 8.477 euros.

> Cliquez
ici pour télécharger l'arrêté avec en annexe le détail des contributions.

La délibération de la CRE indique le nombre de bénéficiaires du TSS, il y... un an:
"Vingt-trois fournisseurs ont déclaré des charges liées au TSS en 2012. Le nombre de bénéficiaires du TSS fin 2012 était de 457.000. La vérification des informations transmises par les fournisseurs au titre de l'année 2012 a conduit la CRE à réduire les montants de charges déclarés par certains d'entre eux. Au total 15,1 k€ ont été exclus de la compensation. Les charges constatées au titre de 2012 s'élèvent à 31,7 M€, soit un écart de 4,2 M€ avec les charges prévisionnelles au titre de 2012, estimées à 35,8 M€."

La CRE avait proposé un montant de charges prévisionnelles de 94,1 M€, inférieur à celui retenu par l'arrêté du 10 décembre.
"Ce montant est la somme :
― des charges prévisionnelles au titre de 2014 (annexe 1) de 113,5 M€, répartis sur 25 fournisseurs, pour 1 138 000 bénéficiaires à la fin de l'année, soit presque 2,5 fois plus que le nombre de bénéficiaires du TSS fin 2012, en raison de l'entrée en vigueur prévisionnelle fin 2013 de la nouvelle procédure d'identification des ayants droit et d'extension du TSS aux gestionnaires de résidences sociales ;
― de l'écart de ― 4,2 M€ entre les charges constatées et prévues au titre de 2012 ;
― des frais de gestion de la Caisse des dépôts et consignations de 8,5 k€.
Cette somme est diminuée de surplus de recouvrement constaté en 2012 (annexe 3) de 15,3 M€.
Tous les fournisseurs ont été compensés des charges qui leur avaient été notifiées pour 2012. Ainsi il n'y a pas d'écart entre les charges prévisionnelles 2012 et les contributions recouvrées au titre de 2012.
Aucun fournisseur n'a déclaré de reliquats au titre des exercices antérieurs."


---------
Biométhane
L'arrêté du 5 décembre 2013 fixe le montant prévisionnel des charges de service public liées à l'achat de biométhane et la contribution unitaire pour l'année 2014. Le montant prévisionnel s'établit à 3.288.691,21 euros. La contribution unitaire est fixée à 0,000 72 c€/kWh. Le montant prévisionnel des charges par opérateur est celui-ci :
- 1.984.467,97 euros pour GDF Suez,
- 891.730,12 euros pour Tegaz,
- 266.306,50 euros pour GEG,;
- 116.060,48 euros pour SAVE.
Les frais de gestion de la Caisse des dépôts et consignations sont de 30.275 euros.


--------
Merrill Lynch s'électrise
Par arrêté du 10 décembre 2013, la société Merrill Lynch Commodities (Europe) Limited (2 King Edward Street, à Londres, Angleterre) est autorisée à exercer l'activité d'achat d'électricité pour revente aux clients finals et aux gestionnaires de réseaux pour leurs pertes.

> Merrill Lynch rejoint la liste des banques énergétiques où figurent déjà la Société générale, JP Morgan, Goldman Sachs, Macquarie bank international limited, Deutsche Bank, Barclays bank...

Fournisseur de gaz suisse
Par arrêté du 6 décembre 2013, la société SET Swiss Energy Trading AG (Grütlistrasse 44, 8002 Zürich, Suisse) est autorisée à exercer l'activité de fourniture de gaz naturel sur le territoire français pour approvisionner les fournisseurs de gaz naturel.


-------
Sécurité gazière
L'arrêté du 18 novembre 2013 reconnaît la norme NF P45-500 en application des dispositions de l'article 1er de l'arrêté du 6 avril 2007 modifié définissant le modèle et la méthode de réalisation de l'état de l'installation intérieure de gaz.
Publics concernés : professionnels, particuliers.
Objet : sécurité gaz, installations intérieures.
Entrée en vigueur : le présent arrêté entre en vigueur le 1er janvier 2014.
Notice : le présent arrêté prend en compte la nouvelle version de la norme française qui définit le contenu, la méthodologie et les modalités de réalisation du diagnostic de sécurité des installations intérieures de gaz à usage domestique réalisé à l'occasion de la vente d'un bien immobilier à usage d'habitation (application de l'arrêté du 24 août 2010 modifiant l'arrêté du 6 avril 2007 définissant le modèle et la méthode de réalisation de l'état de l'installation intérieure de gaz).

Article 1

La norme NF P45-500 de janvier 2013 est reconnue en application des dispositions de l'article 1er de l'arrêté du 6 avril 2007 susvisé à compter du 1er janvier 2014.

Article 2
L'arrêté du 28 avril 2010 portant reconnaissance de la norme NF P45-500 de mars 2010 en application des dispositions précédemment citées est abrogé à compter du 1er janvier 2014.

---------------
Et aussi: A = E
L'arrêté du 13 décembre 2013 modifie l'arrêté du 3 août 2012 portant déclassement et remise au service chargé des missions domaniales de la direction départementale des finances publiques des Alpes-de-Haute-Provence de dépendances du domaine public hydroélectrique de la concession de Manosque et Sainte-Tulle II (département des Alpes-de-Haute-Provence).
> En gros, les parcelles sont inchangées mais leur domination en A est remplacée par une dénomination en E.


-----------
And the winner is
Deux décisions du CORDIS ont été pubnliées, visant des litiges entre ERDF
- et la société Soland ( conditions de raccordement de deux installations de production photovoltaïque au réseau public de distribution d'électricité);
- ainsi que la société Belectric (conditions de raccordement d'une installation de production photovoltaïque au réseau public de distribution d'électricité).
Le CORDIS a estimé que la demande de la société Soland était sans objet, celle de Belectric étant jugée irrecevable.


------------
La CRE à Baker street
La CRE a habilité ses agents enquêteurs en application de l'article L. 135-3 du code de l'énergie (décision du 11 décembre 2013), pour une durée de deux ans.

A la direction générale :
Jean-Yves Ollier, Francis Hauguel, Olivier Nony, Isabelle Peudennier, Nadine Redon,

A la direction de l'accès aux réseaux électriques :
Cécile George, Marie-Hélène Briant, Didier Laffaille, Thomas Pillot, Romain Benquey, Abdelheq Bouchekioua, Bertille Carretté, Romain Castel, Stéphane Danve, Antoine Dereuddre, Benoît Grehaigne, Guro Grøtterud, Grégory Jarry, Marie Montigny, Pierre-Louis Pernet, Roman Picard, Sophie Plumel, Charles-Gabriel Raux, Valentine Roux, Adrien Thirion, Martin Vergier, Emmanuel Watrinet.

A la direction des infrastructures et des réseaux de gaz :
Dominique Jamme, Naïma Idir, Benoît Esnault, Frédéric Gravot, Marie-Claire Aoun, Stéphane Bertoncini, Emmanuel Bouquillion, Maxime Delbart, Karen Feugueur, Bastien Gaboriau, Christelle Heng, François Léveillé, Carole Mathieu, Sébastien Timsit, Martial Tricaud, Elisabeth Voisin.

A la direction des affaires financières et de la surveillance des marchés de gros :
Fadhel Lakhoua, Sébastien Chiffaut, Isabelle Dechavanne, Julien Vincerot, Farida Akadiri, Lamis Aljounaidi, Raymonde Bardou, Olivier Biton, Mauricio Cepeda, Claire Gall, Pierre-Albert Langlois, Matthieu Morin du Souich, Saul Pedraza, Charlotte Roig, Anne-Laure Schnabele.

A la direction du développement des marchés :
Christophe Leininger, Julien Janes, Christine Lavarde, Emmanuel Massa, Emmanuel Rodriguez, François Berthelemy, Thomas Chabrier, Antoine Guillou, Kseniya Khromova, Mathilde Lavoine, Simon Letourneau, Sylvain Le Falher, Yann Michel, Aurélien Paillard, ladena Pavlova-Joveski, Clément Serre.

A la direction juridique :
Alexandra Bonhomme, Mathieu Cacciali, Claire Hellich-Praquin, Maud Brassart, Jérémie Cuche, Thibaut Delarocque, Marc Drevon, Marie-Judith Moriconi, Tatiana Savouré.



0  Réaction(s) › Lire
Grave accident à Witry-les-Reims
Accidents | 2013-04-03 14:17:00 | Administrateur 'Energie 2007'
Une explosion a frappé tôt ce matin un immeuble de Witry-les-Reims (Marne). Peut-être due au gaz, la déflagration a frappé le premier étage de l'immeuble, entrainant son effondrement partiel. Cet immeuble abritait sept appartements. Selon un premier bilan, il y aurait quatre personnes décédées, dont un jeune enfant et ses parents.

L'explosion a également endommagé les maisons des environs. Quelque trente personnes ont été évacuées et le quartier a été entièrement bouclé. Environ 60 pompiers sont mobilisés.

Le
reportage de France 3 Champagne-Ardenne.





View Larger Map



0  Réaction(s) › Lire
Pinocchio 2011 du développement durable
Accidents | 2011-11-14 14:40:00 | Administrateur 'Energie 2007'
Chaque année, les Amis de la terre décernent les prix Pinocchio du développement durable, récompensant ainsi des entreprises dont le discours est, selon l'association, en contradiction avec les actes.

Pour l'
édition 2011, 12 entreprises "concourent" dans 3 catégories :

La catégorie "Une pour tous, tout pour moi!" vise les entreprises "ayant mené la politique la plus agressive en terme d'appropriation et de surexploitation des ressources naturelles".

> On y trouve les sociétés Tereos, groupe agro-industriel français spécialisé dans la transformation de la betterave, de la canne à sucre et des céréales, qui "nourrit nos voitures... et affame le Mozambique", le géant mondial malaisien Sime Darby, et Bolloré avec sa "Bluecar: un choix pas si « éthique » que ça!". la politique de Bolloré visant l'exploitation du lithium est ici pointée du doigt pour ses "conséquences désastreuses sur la ressource en eau, provoquant des dégâts considérables, et notamment des diminutions du niveau des nappes phréatiques." Les Amis de la terre s'immiscent ainsi dans le débat autour de l'arrivée des autolib' parisiennes: "le service AutoLib, exploitant la Bluecar de Bolloré dans les rues parisiennes, aime à revendiquer son «impact tangible sur l’environnement» : les populations chiliennes en sont les premiers témoins."

---------
La catégorie "Plus vert que vert" cible "l'entreprise ayant mené la campagne de communication la plus abusive et trompeuse au regard de ses activités réelles."

>Y figurent Vinci (aéroport de Notre Dame des Landes), Veolia Eau (fermeture de la station d’épuration Bruxelles Nord en décembre 2009, "désastreuse gestion déléguée de l’eau dans la capitale marocaine, Rabat, depuis près de dix ans") et l'Observatoire du Hors-Média ("campagne intitulée «J’aime mon prospectus»").

--------
Enfin, trois entreprises "participent" au prix "Mains sales, poches pleines", qui sera décerné à celle ayant mené la politique la plus aboutie en terme d'opacité et de lobbying.

> On y trouve la Société générale qui "finance les futurs Fukushim (du haut de son) 4ème rang mondial des banques finançant le secteur nucléaire. La banque à «l’esprit d’équipe» est ainsi le coordinateur du consortium de banques privées à l’origine d’un financement de 1,1 milliard d’€ pour la construction du réacteur nucléaire Angra 3 sur la côte de l’Etat de Rio de Janeiro au Brésil"). La société Toreador, désormais célèbre, qui détient "plusieurs permis d’exploration d’huiles de schiste dans le Bassin parisien (...). Dans le cadre de la loi du 13 juillet 2011, Toreador s’est récemment engagé à ne pas utiliser la technique tant décriée de la fracturation hydraulique, et surtout à renoncer à toute exploitation d’huiles de schiste dans le Bassin parisien. Une même promesse avait été formulée en mars 2011 dans une lettre adressée à la population et visant à apaiser les manifestations d’opposition à ces permis.Pourtant des documents internes à l’entreprise viennent clairement prouver le contraire!"
Enfin, la société "Perenco finance une exposition sur les Mayas à Paris... et les militaires au Guatemala". Cette entreprise pétrolière franco-anglaise dispose d'une "concession située dans le Parc National de la Laguna del Tigre, la plus grande zone humide d’Amérique Centrale." Les conditions du renouvellement de cette concession se sont faites dans "un climat de trafic d'influence", indique Les Amis de la terre, évoquant aussi des menaces d'expulsion pour les habitants qui "ne peuvent pas obtenir de titres pour leurs terres" et font face à un "imposant dispositif militaire déployé dans la zone", financé par Perenco. "Connue pour être une entreprise qui «aime la discrétion», Perenco s'est offert une vitrine de choix au musée du Quai Branly à Paris en finançant une exposition sur les Mayas." Le Collectif Guatemala a établi un "rapport Perenco, exploiter le pétrole coûte que coûte (attention: PDF de 12,5 Mo)" consacré aux conséquences sociales et environnementales des activités de la société.

Pour voter, c'est ici.


--------
La cérémonie publique de remise des prix se déroulera le jeudi 17 novembre 2011 chez Mains d'Oeuvre, 1 rue Charles Garnier, à Saint-Ouen (93).



1  Réaction(s) › Lire
Fukushima classé au niveau 7
Accidents | 2011-04-12 12:18:00 | Administrateur 'Energie 2007'
Depuis hier, l'Agence japonaise de sûreté nucléaire a élevé l'accident nucléaire de la centrale de Fukushima Dai-ichi au niveau maximum de 7 sur l'échelle des événements nucléaires et radiologiques (INES), le plaçant au même degré de gravité que la catastrophe de Tchernobyl. L’agence précise, tout de même, que la quantité de radioactivité répandue dans l'environnement est approximativement égale à 10% à celle consécutive à l’accident en Ukraine en 1986.

Cependant, les autorités japonaises ont décidé que le périmètre de sécurité autour de la centrale, actuellement de 20 kilomètres, allait être élargi. Il serait augmenté à 30 kilomètres en raison des risques de contamination radioactive.

Rappelons que le 5 avril dernier, le taux de contamination le long des côtes japonaises était de plusieurs millions de fois supérieur à la limite légale.

L'exploitant de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima, Tokyo Electroc Power Co. (TEPCO), s'est déclaré, aujourd’hui, inquiet que les émissions radioactives de la centrale puissent finir par dépasser en quantité celles de la centrale nucléaire de Tchernobyl en 1986, rapporte l'Agence de presse Kyodo : "Les fuites radioactives n'ont pas encore été complètement stoppées et notre souci est que la quantité de substances radioactives émises puissent finir par atteindre, voire excéder, celles rejetées à Tchernobyl", a dit un responsable de TEPCO.

Pendant ce temps…La terre continue de trembler. La dernière réplique du séisme du 11 mars dernier, de 6,6 sur l'échelle de Richter selon les dernières estimations de l'Institut de géophysique américain (USGS) est survenue mardi en début d'après-midi. L'épicentre de cette réplique était situé proche de la préfecture de Fukushima. Selon les experts, des tremblements de terre répétés pourraient provoquer des dégâts supplémentaires sur la centrale.

A lire également, le projet avorté d'une nouvelle centrale nucléaire au Japon dans la ville de Satsumasendai (préfecture de Kagoshima, sud-ouest du Japon).


1  Réaction(s) › Lire
Promotelec et son casting 2.0
Accidents | 2010-12-31 10:51:00 | Administrateur 'Energie 2007'
"Vous connaissez Promotélec?
Promotelec? Mais carrément, chuis complètement fan, euh...
J'adore, mais grave.
Promoclélec?
Promotélec?
Aaah! Prométélec!"


Pour renforcer sa notoriété, l'
association qui propose des "solutions pour les professionnels et les particuliers en faveur d'un habitat durable pour tous" lance sur le web sa "chaîne de casting" en mettant le doigt où ça fait mal: la notoriété. Promotélec? Oui, on connaît, mais à quoi ça sert?

Sous l'apparence d'un casting, des comédiens défilent et se trouvent pris au piège de l'improvisation. En guise d'exercice, ils doivent notamment trouver des solutions pour protéger l'instakllation électrique d'un débranchement sauvage avec des "enfants qui courent partout ah la la..."

Mise en ligne le 28 décembre, la vidéo, décalée et souriante, a déjà été vue plus de 18.000 fois. A priori, d'autres devraient suivre.



0  Réaction(s) › Lire



PRECEDENTE Page(s) : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 SUIVANTE

Sciences humaines et énergie: 5e Prix de l'AARHSE
01/12/2016 | Administrateur 'Energie 2007'
0 Réaction(s) › Lire

Greenlys: smart grid et consommateurs
27/12/2016 | Administrateur 'Energie 2007'
0 Réaction(s) Lire
Cette brève paraît à la bonne date mais son contenu n'est pas à jour ! -> annulé en 2015 en raison des attentats du 13/11, le SMCL a été reprogrammé et se tiendra du 31 mai au 2 juin 2016. http://www.salondesmaires.com/le-salon/presentation-du-salon/







NDLR: On corrige l'illustration (pas la brève, qui était à jour), merci.
2016-09-09 16:11:03 | justineremarque › Lire
Le mélange des genres continue allégrement...
2016-09-08 16:16:41 | Régulateur › Lire
énergies renouvelables (pico hydraulique)
2016-04-06 18:01:30 | charles.verard@orange.fr › Lire
 
© 2009 - énergie2007.fr Qui sommes nous ? Contact Mentions légales Plan du siteRSS