Petit déjeuner débat: blockchain et smart grids: compte-rendu
15/02/2017 | Administrateur Energie 2007
Si vous avez raté notre petit déjeuner "blockchain et smart grids", le compte rendu vous attend. Cliquez ici pour le télécharger. ...
8 Réaction(s) › Lire

 
Méthodes commerciales photovoltaïque : encore du ménage...
› Participez
Enercoop donne un visage à la production
› Participez
Moins de sous pour les fossiles
› Participez
Enquête interne EDF: chute de la confiance
› Participez
Arnaque batterie condensateurs onse-cse.com
› Participez


Colloque
Colloque
Loisirs
Congrès FNCCR
Hydrocarbures
Institutions
Energie
AARHSE
Ouverture des marchés
Vos droits
Fournisseurs
Pannes d'électricité
Combien ça coûte?
Accidents
Nucléaire
Economies d'énergie
Energies renouvelables
Réseaux
Collectivités locales
Energie2007
Innovation
Véhicules électriques
Livres




Eolien offshore: forte hausse des capacités de production
Energies renouvelables | 2016-09-26 15:53:00 | Administrateur 'Energie 2007'
Préalablement au salon Wind Energy Hambourg (27 - 30 septembre), le Syndicat des énergies renouvelables dresse un état des lieux de la filière éolienne offshore en France et en Europe, avec le concours de Windustry France.

Hausse des capacités et réduction des coûts de production
Evoquant un "développement sans précédent en Europe", le SER indique que les capacités installées l'an passé étaient "deux fois supérieures à celles installées en 2014. En effet 3.018 MW ont été installés en 2015, pour atteindre une capacité cumulée installée de 11.027 MW." Il en résulte "une spectaculaire réduction des coûts de production de l’électricité qui s’observe sur l’ensemble de la filière. A titre d’exemple, les parcs de Horns Rev3 (Danemark), Borssele 1 et Borssele 2 (Pays-Bas) affichent des prix de l’électricité respectivement de 103 €/MWh (hors raccordement), 72,70 €/MWh (hors raccordement) et de 87 €/MWh (raccordement compris)."

Les investissements progressent donc de manière significative: 6 milliards d’euros par an entre 2010 et 2014; 13,3 milliards d’euros en 2015, et déjà plus de 14 milliards d’euros au premier semestre 2016.


Entre 100 €/MWh et 120 €/MWh d'ici 2030
La baisse des coûts est possible en France sous réserve de simplification ("mise en place d’une nouvelle procédure d’appel d’offre, dite de «dialogue concurrentiel»"), de standardisation de la production, assortie "d’économies d’échelle qui résultent notamment de l’augmentation de la puissance des éoliennes et de la taille des projets" et d'un "volume de projets suffisamment important."

A terme (2030), estiment les membres du SER, le coût de l’électricité des fermes éoliennes offshore s'établira "entre 100 €/MWh et 120 €/MWh" - avec "l’attribution d’au moins 12.000 MW supplémentaires" d’ici là.

"Les 6 parcs éoliens maritimes français attribués en 2011 et 2013 en cours de développement représentent aujourd’hui un investissement de plus de 12 milliards d’euros." Le SER indique que ces projets ont permis aux ETI françaises de remporter" des marchés à l’international pour la fourniture de composants majeurs des parcs éoliens offshore. Parmi elles, Nexans, fabricant de câbles de puissance totalisant plus de 13% des parts de marché du secteur en 2015, STX France, qui fabrique actuellement à Saint-Nazaire sa deuxième sous-station électrique offshore et qui vient d’enregistrer une troisième commande, ou encore NTN-SNR et Rollix, fabricants de roulements, pour lesquels l’éolien est l’un des principaux marchés." 



0  Réaction(s) › Lire
Congrès mondial de l'énergie: rapport sur les EnR
Energies renouvelables | 2016-09-21 10:54:00 | Administrateur 'Energie 2007'
Nouvelle mise en bouche du Conseil Mondial de l’Energie avant le rendez-vous d'Istanbul (9 - 13 octobre 2016), avec la publication d'un rapport consacré aux "énergies renouvelables intermittentes."

Les énergies renouvelables "représentent désormais plus de 30% de la capacité totale de production électrique installée dans le monde et 23% de la production totale d’électricité." Le rapport évoque la faible contribution de l'éolien et du solaire à l’approvisionnement en électricité ("4% seulement"), en dépit d'une "vive moyenne annuelle de respectivement 23 et 50%" ces 10 dernières années. L'hydroéectricité reste la première source de production. Le financement des EnR atteint des niveaux très importants: quelque 286 milliards de dollars ont été investis dans 154 GW de nouvelles capacités en 2015, "dépassant de loin l’investissement dans la production conventionnelle (+97 GW)."

pour 
répondre aux défis que posent la croissance des EnR et leur intermittence, le rapport formule plusieurs recommandations clés:
• définition de règles du marché assurant un "système d’énergie durable en accord avec les objectifs du trilemme (1), y compris les règlementations clairement définies en matière d’émission de CO2";
• Instauration des marchés de capacité pouvant "permettre d’assurer la sécurité en termes d’approvisionnement" en complément de "marchés basés uniquement sur les énergies" qui se révèlent "souvent insuffisants pour garantir un approvisionnement fiable";
• "Développement plus poussé des méthodologies en matière de prévisions météorologiques (...) pour garantir une meilleure fiabilité et faire rapidement face à la variabilité du vent et du soleil."  


Cliquez
ici pour télécharger le rapport (en anglais) “Variable Renewables Integration in Electricity Systems 2016 - How to get it right ’.

-------------

1) Le trilemme énergétique mondial rassemble 3 ensembles de politiques interconnectés : sécurité énergétique, équité énergétique et environnement durable.

0  Réaction(s) › Lire
Chauffage urbain: le grand Paris sud passe au vert
Energies renouvelables | 2016-09-14 16:07:00 | Administrateur 'Energie 2007'
Le 13 septembre 2016, la communauté d'agglomération du grand Paris sud a délibéré en faveur d'une "nouvelle délégation de service public pour la gestion du chauffage urbain" dans les trois communes d'Evry, Courcouronnes et Ris-Orangis, "à compter du 1er janvier 2017", assortie d'un mix intégrant à terme 80% d'énergies renouvelables.

La DSP qui courait "jusqu’au 31 décembre2017 (...) a été résiliée par anticipation pour intégrer des énergies renouvelables et maîtriser la facture des usagers." Les EnR permettront aux consommateurs de "bénéficier d’une TVA réduite." Sans oublier de les prémunir d'une "éventuelle hausse des tarifs du gaz."

Deux sources d'approvisionnement sont prévues:
- "le raccordement au centre de tri de Vert le Grand qui réceptionne les déchets des conteneurs de collecte sélective, sera la principale source de chaleur basée sur les énergies renouvelables et de récupération";
- S'y ajoutera de la chaleur géothermique captée dans "la nappe du Dogger, entre 1500 et 2000 m de profondeur (...). Cette technologie pourrait être utilisée dans le cadre de cette DSP de façon complémentaire."

Gestion améliorée du futur réseau
Le grand Paris sud entend développer cette infrastructure, en y intégrant notamment la Zac du Grand stade de rugby de Ris-Orangis, en optant pour le classement du réseau de chaleur ("dès le passage aux énergies renouvelables, les nouveaux bâtiments et les bâtiments faisant l’objet d’une lourde réhabilitation devront s’y raccorder.") et en opérant un passage en "basse température pour améliorer la performance énergétique des ouvrages, et permettre un meilleur rendement en production et en distribution, et donc un impact environnemental réduit."

Cliquez ici pour lire le communiqué.



0  Réaction(s) › Lire
Les EnR représentent 26% de la consommation du premier semestre
Energies renouvelables | 2016-09-08 11:35:00 | Administrateur 'Energie 2007'
Dans un communiqué, le Syndicat des énergies renouvelables a indiqué que les énergies renouvelables avaient représenté plus du quart de la consommation d'électricité lors du premier semestre 2016. Première raison: une production hydraulique "exceptionnelle" au printemps, en hausse de 15,5 % par rapport au deuxième trimestre de l’année précédente, en raison de "conditions pluviométriques [également] exceptionnelles." Avec 19,2 Twh, elle a couvert 18 % de l’électricité consommée au deuxième trimestre contre 12 % en 2015.

Le SER souligne également la forte progression de raccordement de centrales éoliennes, la plus forte "depuis 4 ans, avec 728 MW raccordés. Sur une année glissante, 2 140 MW, répartis à 90 % sur les filières éolienne et solaire, ont été raccordés. "

Il précise également que la puissance cumulée "du parc de production d’électricité renouvelable – hydroélectricité, solaire photovoltaïque, éolien et bioénergies – s’élève, fin juin 2016, à 44 750 MW et atteint désormais 87 % de l’objectif 2018 entériné par la PPI (Programmation pluriannuelle des investissements)."

Cliquez
ici pour télécharger le Panorama de l'électricité renouvelable (30 juin 2016).





0  Réaction(s) › Lire
La FEDENE demande une CCE à 32 euros
Energies renouvelables | 2015-11-26 16:01:00 | Administrateur 'Energie 2007'
La Fédération des services énergie environnement (1) plaide pour une contribution climat énergie à 32 euros, dès 2016. 

Les adhérents de la FEDENE constatent  "un « tassement » (des) projets d'efficacité et de rénovation énergétique et des projets d'énergies renouvelables et de récupération.", lié notamment à la baisse des prix des énergies fossoiles. Ils estiment nécessaire une "nouvelle impulsion (pour) atteindre les objectifs de la transition énergétique et de la PPE actuellement en cours d'élaboration."

La FEDENE estime que l'augmentation de la CCE (telle que prévue dans le projet de loi de finances rectificative) est trop faible et trop tardive: 22 €/t en 2016, 30,5 €/t en 2017. Elle préconise "d'inscrire dans le projet de loi une valeur supérieure, par exemple 32 €/t dès 2016, suivi d'une hausse de 6 €/tonne/an, pour atteindre les 56 €/t prévus par la loi transition énergétique en 2020." Un tel signal ferait "émerger de nouveaux projets, sources d'emplois, permettant de lutter contre la précarité énergétique, bénéfiques à l'environnement et améliorant l'indépendance énergétique de la France."

-----------
La FEDENE: "6 syndicats ‐ 500 entreprises adhérentes (TPE, PME, ETI et grands groupes), opérateurs d'efficacité énergétique et de chaleur renouvelable ‐ Plus de 70 000 salariés ‐ 11 milliards d'euros de chiffre d'affaires annuel en France (et autant à l'étranger)."


0  Réaction(s) › Lire
Petit hydro: le cahier des charges en consultation
Energies renouvelables | 2015-11-24 11:58:00 | Administrateur 'Energie 2007'
Le ministère de l'Ecologie soumet à consultation le cahier des charges de l’appel d’offres portant sur la réalisation et l’exploitation d’installations hydroélectriques (développement de la micro et de la petite hydroélectricité).

L'appel d’offres est scindé en trois lots, le deuxième comprenant trois sous-lots.
1 - Lot 1 : installations implantées sur de nouveaux sites, de puissance supérieure ou égale à 500 kW - 25 MW;
2 - Lot 2 : installations équipant des seuils existants - 30 MW
• sous-lot 2a : installations équipant des seuils existants, de puissance supérieure ou égale à 500 kW;
ayant un usage principal préexistant de navigation ou d’AEP;
• sous-lot 2b : installations équipant des seuils existants, de puissance supérieure ou égale à 500 kW, sans usage préexistant;
• sous-lot 2c : installations équipant des seuils existants, de puissance supérieure ou égale à 150 kW et strictement inférieure à 500 kW;
3 - Lot 3 : installations équipant des seuils existants, de puissance supérieure ou égale à 36 kW et strictement inférieure à 150 kW - 50 projets.

La CRE sera en charge de la procédure dont la date de lancement n'est pas encore fixée (début 2016, a priori).



Crédit photo: SOREA.


0  Réaction(s) › Lire



PRECEDENTE Page(s) : 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 11 SUIVANTE

Sciences humaines et énergie: 5e Prix de l'AARHSE
01/12/2016 | Administrateur 'Energie 2007'
0 Réaction(s) › Lire

Greenlys: smart grid et consommateurs
27/12/2016 | Administrateur 'Energie 2007'
0 Réaction(s) Lire
Cette brève paraît à la bonne date mais son contenu n'est pas à jour ! -> annulé en 2015 en raison des attentats du 13/11, le SMCL a été reprogrammé et se tiendra du 31 mai au 2 juin 2016. http://www.salondesmaires.com/le-salon/presentation-du-salon/







NDLR: On corrige l'illustration (pas la brève, qui était à jour), merci.
2016-09-09 16:11:03 | justineremarque › Lire
Le mélange des genres continue allégrement...
2016-09-08 16:16:41 | Régulateur › Lire
énergies renouvelables (pico hydraulique)
2016-04-06 18:01:30 | charles.verard@orange.fr › Lire
 
© 2009 - énergie2007.fr Qui sommes nous ? Contact Mentions légales Plan du siteRSS