Petit déjeuner débat: blockchain et smart grids: compte-rendu
15/02/2017 | Administrateur Energie 2007
Si vous avez raté notre petit déjeuner "blockchain et smart grids", le compte rendu vous attend. Cliquez ici pour le télécharger. ...
5 Réaction(s) › Lire

 
Centre - Chargé de mission achats d'énergies
› Participez
Méthodes commerciales photovoltaïque : encore du ménage...
› Participez
Enercoop donne un visage à la production
› Participez
Moins de sous pour les fossiles
› Participez
Enquête interne EDF: chute de la confiance
› Participez


Colloque
Colloque
Loisirs
Congrès FNCCR
Hydrocarbures
Institutions
Energie
AARHSE
Ouverture des marchés
Vos droits
Fournisseurs
Pannes d'électricité
Combien ça coûte?
Accidents
Nucléaire
Economies d'énergie
Energies renouvelables
Réseaux
Collectivités locales
Energie2007
Innovation
Véhicules électriques
Livres




Journal Officiel 2017 en vrac
Institutions | 2017-02-16 12:00:00 | Administrateur 'Energie 2007'
Journal Officiel du 16 février 2017

Electricité
Par arrêté en date du 19 janvier 2017, est autorisé le transfert d'autorisation d'exploiter une centrale de cogénération d'électricité et de chaleur valorisée fonctionnant au gaz naturel, d'une capacité de production de 48,5 MW, située Pont de Tournai, 59000 Lille, et accordée par arrêté du 22 avril 2014 à la société Cogestar SNC, dont le siège social est 37, avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, 59350 Saint-André-lez-Lille, à la société Dalkia.

Gaz
Par arrêté en date du 6 février 2017, la société Ice Clear Europe dont le siège social est situé 5th floor, Milton Gate, 60 Chiswell Street, Londres EC1Y 4SA, est autorisée à exercer l'activité de fourniture de gaz sur le territoire français pour approvisionner les fournisseurs de gaz naturel.

----------------------------
Journal Officiel du 15 février 2017

Concessions
L'
arrêté en date du 13 février 2017 porte diverses dispositions d'application de la partie réglementaire du code de l'énergie relatives aux concessions d'énergie.

Gaz
Nous publions la décision n° 11-38-15 du comité de règlement des différends et des sanctions du 9 janvier 2017 sur le différend opposant Solenne J. à la société Gaz Réseau Distribution France (GRDF) relatif aux conditions de modifications de son raccordement au gaz naturel

----------------------------
Journal Officiel du 12 février 2017

CEE
Nous publions l'arrêté en date du 9 février 2017 portant validation du programme « économies d'énergie dans les TEPCV » dans le cadre du dispositif des certificats d'économies d'énergie.
"Publics concernés : territoires à énergie positive pour la croissance verte de moins de 250.000 habitants.
Objet : validation du programme « économies d'énergie dans les TEPCV » dans le cadre du dispositif des certificats d'économies d'énergie.
Entrée en vigueur : le texte entre en vigueur le lendemain de sa publication.
Notice : le présent arrêté porte validation du programme « Economies d'énergie dans les TEPCV » comme programme d'innovation en faveur de la maîtrise de la demande énergétique dans le cadre de la troisième période du dispositif des certificats d'économies d'énergie."

ADEME
Par décret en date du 10 février 2017, Koumaran Pajaniradja est nommé membre du conseil d'administration de l'ADEME en qualité de représentant de l'Etat.

--------------------------
Journal Officiel du 11 février 2017

Capacité
L'arrêté en date du 6 février 2017 modifie l'arrêté du 10 juillet 2009 portant agrément d'un organisme pour délivrer aux opérateurs les attestations de capacité prévues par l'article R. 543-99 du code de l'environnement

Interopérabilité
L'arrêté du 7 février 2017 défint les spécifications minimales d'interopérabilité de l'émetteur radio mentionné aux articles D. 337-17-5 et D. 124-21 du code de l'énergie.
"Publics concernés : les fournisseurs d'électricité.
Objet : définition des spécifications minimales d'interopérabilité de l'émetteur radio installé sur le compteur communicant d'électricité, nécessaires à la mise en œuvre du dispositif d'affichage déporté des données de consommation en temps réel chez les consommateurs d'électricité en situation de précarité énergétique.
Entrée en vigueur : le texte entre en vigueur le lendemain de sa publication.
Notice : l'arrêté définit les spécifications minimales d'interopérabilité de l'émetteur radio installé sur le compteur communicant d'électricité, nécessaire à la mise en œuvre du dispositif d'affichage déporté des données de consommation."

IEG
Par arrêté en date du 27 janvier 2017, Philippe Rolland (titulaire) et Jean-Pierre Ledrapier (suppléant) sont nommés membres du conseil d'administration de la caisse centrale d'activités sociales des industries électriques et gazières.

--------------------------
Journal Officiel du 10 février 2017

Nucléaire
L'arrêté en date du 4 janvier 2017 délimite la zone nucléaire à accès réglementé du site Areva NC La Hague.

0  Réaction(s) › Lire
Autoconsommation: petite loi
Energies renouvelables | 2017-02-16 11:24:00 | Administrateur 'Energie 2007'
La (petite) loi, ratifiant les ordonnances n° 2016-1019 du 27 juillet 2016 relative à l’autoconsommation d’électricité et n° 2016-1059 du 3 août 2016 relative à la production d’électricité à partir d’énergies renouvelables et visant à adapter certaines dispositions relatives aux réseaux d’électricité et de gaz et aux énergies renouvelables, a été publiée sur le site du Sénat. 

Lors de la commission mixte paritaire, Ladislas Poniatowski a souligné que les objectifs de ce texte étaient "largement partagés (...), l'autoconsommation d'électricité étant appelée à se développer, il convenait d'en délimiter les contours, notamment pour éviter les effets d'aubaine." A cet effet, "le Sénat a introduit la notion de «même site» et précisé que l'autoconsommation collective pouvait s'étendre à tous les départs basse tension d'un même poste de transformation de moyenne en basse tension - point essentiel pour des échanges vertueux d'énergie entre bâtiments résidentiels et tertiaires." 

Dans le texte final figure également une "traçabilité de l'électricité verte subventionnée par une mise aux enchères des garanties d'origine. L'État pourra n'émettre qu'une partie des garanties, et il sera possible d'allotir par filière et par zone géographique."

Le rapporteur a souligné le rétablissement de "la prise en charge par les collectivités d'une partie des coûts de raccordement des installations d'énergies renouvelables" avec un taux de réfaction modulable et une aide "concentrée sur les plus petits projets. Avec un plafonnement à 40 %, la charge de trésorerie pour les entreprises locales de production sera allégée."
Pour le ministère de l'Environnement, "il s’agit d’éviter que le coût de raccordement ne soit un frein pour les projets d’énergies renouvelables, particulièrement en milieu rural compte tenu de l’éloignement au réseau électrique."

Par ailleurs, le texte traite du "sort des moulins à eau, face à une interprétation excessive de la notion de continuité écologique par l'administration." Ladislas Poniatowski se félicite de la "bonne solution" trouvée en "CMP: réserver la dispense de règle de continuité écologique aux moulins situés sur des cours d'eau classés en liste 2. La France possède 15.800 moulins situés sur des cours d'eau classés. Les 10.000 ouvrages sur les cours d'eau en liste 1 ne sont pas menacés puisqu'ils ne pourront être modifiés. Le texte vise juste à interdire les nouvelles constructions: M. Cardoux peut rassurer les pêcheurs! La dispense produira en revanche son plein effet pour les 5.800 ouvrages en liste 2, sur nos petits cours d'eau. Avec une production moyenne de 50 kilowatts par moulin, c'est un potentiel maximum de 290 mégawatts qui pourrait être mobilisé."

Cliquez ici pour consulter la petite loi.

--------------
Le Syndicat des énergies renouvelables a salué l'adoption de ce texte, qui permettra de déployer un "nouvel usage du solaire photovoltaïque, appelé à s’insérer de plus en plus dans notre environnement immédiat pour constituer le cœur de la révolution numérique de l’énergie." Selon le ministère de l'Environnement, "5.000 français sont aujourd’hui concernés par l’autoconsommation."

Extraits du communiqué du SER:
"Ce texte:
- pose les bases légales de l’autoconsommation individuelle et collective (en aval d’un même poste public de transformation d’électricité de moyenne en basse tension) ;
- prévoit l’établissement de tarifs d’utilisation des réseaux publics de distribution d’électricité spécifiques pour les consommateurs participant à des opérations d’autoconsommation, lorsque la puissance de l’installation qui les alimente est inférieure à 100 kW ;
- facilite les conditions de raccordement des petites installations en autoconsommation, avec notamment la possibilité de céder à titre gratuit au gestionnaire de réseau les éventuels surplus d’électricité ;
- instaure un régime fiscal avantageux pour les producteurs de taille modeste exploitant des installations de puissance installée inférieure à 1 MW : ils seront exonérés de CSPE et des taxes communale et départementale sur la consommation finale d’électricité, pour la part consommée sur le site de l’électricité qu’ils produisent.
Par ailleurs, le projet d’arrêté tarifaire solaire photovoltaïque pour les installations de puissance inférieure à 100 kW, actuellement en cours de préparation, prévoit d’instaurer une prime à l’investissement pour les installations en autoconsommation. Versée sur cinq ans, cette prime sera d’un montant de 800 € par kW pour les clients résidentiels, soit 25 à 30 % du montant de l’investissement pour une installation type de 3 kW. A cela s’ajoute la pose systématique du compteur communicant Linky depuis le 1er janvier 2017 pour les autoconsommateurs avec injection du surplus, réduisant les coûts de raccordement en moyenne de 600 € HT. Dans 80 % des cas, ces coûts seront nuls."




0  Réaction(s) › Lire
Un MOOC smart grids à Grenoble - et au-delà
Innovation | 2017-02-16 06:54:00 | Administrateur 'Energie 2007'
A vos écrans: Grenoble INP lancera un MOOC dédié aux smart grids le 25 avril 2017. Destiné à un large public (donc pas trop techno, d'ailleurs, il sera visible sur la plateforme FUN); "doté d'une culture scientifique et technique élémentaire" (oui, quand même). Il entend faire "comprendre le fonctionnement des réseaux électriques et leurs limites. Il abordera les solutions envisagées, dans le contexte de la transition énergétique, avec l'avènement des smart grids et l'intégration des technologies de l'information et de la communication (observabilité du réseau, rendre l'utilisateur acteur de sa consommation)."


FUN-MOOC : Smart Grids : les réseaux... par fr-universite-numerique


La formation durera 4 semaines avec à chaque fois "3 à 5 vidéos pédagogiques suivies d'un quiz d'une dizaine de questions." 

- Semaines 1 et 2 > Fonctionnement des réseaux électriques (aspects techniques), et organisation des acteurs industriels.

- Semaine 3 > Évolutions actuelles : nouvelles énergies, nouveaux usages, problèmes posés.

- Semaine 4 >  Les solutions envisagées, avec l’avènement des smart grids et l’intégration des technologies de l'information et de la communication (TIC) qui offrent l’opportunité d’améliorer l'observabilité du réseau, et de rendre l'utilisateur acteur de sa consommation.

Les inscriptions sont ouvertes dès maintenant sur : http://mooc-sg.com.



0  Réaction(s) › Lire
Etude: santé financière des producteurs d'électricité
Combien ça coûte? | 2017-02-15 14:49:00 | Administrateur 'Energie 2007'
Colombus consulting a analysé les stratégies de 15 électriciens européens. Le cabinet constate une évolution en profondeur des activités, où la diversification est un paramètre essentiel, avec des orientations stratégiques diverses :

"• ENGIE met en avant la refonte de sa stratégie vers des activités bas-carbone (dépréciation des actifs de production thermiques, rachat d’acteurs du renouvelable, promotion d’un mix énergétique basé sur les énergies renouvelables et le biogaz).
• E.ON a acté la séparation des actifs qui produisent du CO2 et scindé l’entreprise en deux entités distinctes où E.ON conserve le périmètre renouvelable, nucléaire et réseau.
• RWE a fait le choix contraire en se séparant de ses activités Renouvelable, Transport et Distribution.
• EDF concentre ses investissements sur la prolongation de son parc nucléaire (Grand Carénage) et la construction d’EPR (Flamanville, Hinkley Point)."

En conclusion, Colombus consulting définit trois modèles stratégiques dominants" :
- pérennisation de l'activité des producteurs d'énergies renouvelables;
- diversification voire recentrage des acteurs historiques vers le renouvelable;
- recentrage des acteurs historiques vers leurs actifs de production historiques.

Les conditions de succès divergent: subvention dans les EnR, gestion des pertes financières, soutien de l'Etat au nucléaire... mais tous les modèles reposent sur une hausse des prix du CO2 et de l'électricité :-) 

Cliquez
ici pour consulter la synthèse de l'étude "santé financière des producteurs d'électricité."


0  Réaction(s) › Lire
IRVE: le projet du Symielecvar retenu dans Flexgrid
Véhicules électriques | 2017-02-15 11:43:00 | Administrateur 'Energie 2007'
Le déploiement d'IRVE du Syndicat mixte de l’énergie des communes du Var figure parmi les 33 nouveaux projets retenus par les comités de pilotage de l'AMI Flexgrid.





Le SYMIELECVAR prévoit d'installer 156 bornes de recharge dans 80 communes: nœuds routiers, parkings des zones d’activité et commerciales, hôpitaux, gares, sites touristiques... Les premières sont opérationnelles depuis l’automne 2016, avec un temps de charge compris entre 1h30 et 8 heures. Chaque borne est équipée de 4 prises, compatibles avec tous les véhicules électriques, deux-roues inclus. Fin janvier, le Syndicat a signé une convention d'itinérance avec Gireve.

Le projet est évalué à 1,8 million d’euros, financé par l'Ademe (50 % ) le Syndicaty (10%) et les communes volontaires (40%).


0  Réaction(s) › Lire
Smile: 20 projets lancés en 2017
Innovation | 2017-02-15 10:44:00 | Administrateur 'Energie 2007'
La première assemblée générale de Smile a réuni quelque 200 personnes. Portée par les régions Bretagne et Pays de la Loire,cette entité interrégionale entend "déployer, d'ici à 2020, les services et technologies matures permettant de bâtir un réseau énergétique intelligent à grande échelle, et ce, pour un investissement global de l'ordre de 270 millions d'euros en 4 ans."

Smile regroupe "160 adhérents publics et privés : start up et entreprises des secteurs du numérique et de l'énergie, syndicats départementaux d'énergie, collectivités bretonnes et ligériennes, gestionnaires de réseaux."

Une vingtaine de projets devraient être lancés en 2017: "intégration et stockage des énergies renouvelables, mobilité électrique, maîtrise des consommations, sécurité des réseaux et de l'approvisionnement en électricité..."

Parmi ceux-ci, on notera PRIDE (plateforme neutre et cybersécurisée de données de l'énergie), Ouessant Ile Verte (mix inédit -hydrolien, éolien terrestre et photovoltaïque), ARCO (autoconsommation collective dans le territoire de la Carène, à Saint-Nazaire Agglomération).

Composition de l'association:
- Présidence : Régions Bretagne et Pays de la Loire;
- Vice-présidences : Nantes Métropole, Rennes Métropole, SYDEV (syndicat d'énergie de la Vendée), Morbihan Energies;
- Trésorier : SYDELA (syndicat d'énergie de Loire-Atlantique);
- Secrétaire : la CARENE (Agglo de Saint-Nazaire);
- Autres membres du CA: SDE 35 ( Syndicat d’énergie d’Ille-et-Vilaine), pôles de compétitivité Smart electricity cluster (S2E2) et Images & Réseaux, CCIR Bretagne et Pays de la Loire, RTE et ENEDIS.


Cliquez
ici pour lire le communiqué.


0  Réaction(s) › Lire



PRECEDENTE Page(s) : 6 | 7 | 8 | 9 | 10 11 12 13 14 15 SUIVANTE

Sciences humaines et énergie: 5e Prix de l'AARHSE
01/12/2016 | Administrateur 'Energie 2007'
0 Réaction(s) › Lire

Greenlys: smart grid et consommateurs
27/12/2016 | Administrateur 'Energie 2007'
0 Réaction(s) Lire
Cette brève paraît à la bonne date mais son contenu n'est pas à jour ! -> annulé en 2015 en raison des attentats du 13/11, le SMCL a été reprogrammé et se tiendra du 31 mai au 2 juin 2016. http://www.salondesmaires.com/le-salon/presentation-du-salon/







NDLR: On corrige l'illustration (pas la brève, qui était à jour), merci.
2016-09-09 16:11:03 | justineremarque › Lire
Le mélange des genres continue allégrement...
2016-09-08 16:16:41 | Régulateur › Lire
énergies renouvelables (pico hydraulique)
2016-04-06 18:01:30 | charles.verard@orange.fr › Lire
 
© 2009 - énergie2007.fr Qui sommes nous ? Contact Mentions légales Plan du siteRSS