Données des villes, données des champs
23/09/2015 | Administrateur Energie 2007
La FNCCR organise un colloque consacré au "big data territorial", avec de l'open data dedans, le 16 décembre 2015 à Paris (Cité universitaire). Programme et bulletin ...
0 Réaction(s) › Lire

 
[Linky]Dossier dans Canard PC Hardware
› Participez
Les tarifs d'achat c'est bien fini!
› Participez
Anne Lauvergeon nommée présidente de boostHeat
› Participez
"Economie d'Energie" et l'international
› Participez
Okavango: tiers financement pour industriels
› Participez

Retour 

Chèque énergie: des questions en suspens…
Vos droits | 2016-02-11 10:53:00 | Administrateur 'Energie 2007'

Un article à la une d’Enerpresse (n° 11507 – Mardi 9 février) mentionne les débats qui se sont tenus à l’occasion d’un atelier organisé dans le cadre des dernières Assises de l’énergie portant sur les tarifs sociaux de l’énergie et le chèque (cf. A30 : Remplacement des tarifs sociaux par le chèque énergie : vers une « désoptimisation » du système ?). Des AODE se sont exprimées dans ce cadre, non sur une remise en cause par principe du dispositif du chèque énergie (qui peut se justifier pour couvrir les autres énergies de chauffage que l’électricité et le gaz naturel), mais sur les questions posées par la substitution d’un nouveau dispositif non exempt d’inconvénients à un système qui commençait enfin à porter ses fruits (cf. perte d’automaticité dans l’attribution du chèque, absence de contrôle de proximité de l’attribution de cette aide, …).

Les propos des représentants des AODE qui participaient à cet atelier ont été retranscrits en ces termes : « ″Sur le papier, le chèque est une bonne idée. Ce que l’on craint, c’est que contrairement à l’objectif, il y ait une perte en ligne avec des personnes qui le recevront mais qui ne l’utiliseront pas″, explique Daniel Charbonnel, vice-président du Syndicat d’énergie isérois (Sédi). Au contraire, le dispositif des TSE arrive à maturité et les tarifs sont désormais appliqués automatiquement aux ayants-droits. ″Le nombre de bénéficiaires augmente depuis 2012 de 60 % par an pour l’électricité″, témoigne Sylvie Durand, en charge des concessions au Syndicat interdépartemental du Calvados (SDEC). Surtout, ″les AODE ont pour mission de contrôler la bonne application des tarifs sociaux par les fournisseurs″, rappelle Daniel Charbonnel. Les données collectées permettent par exemple de relever que des ménages précaires souscrivent à des puissances d’abonnement trop élevées et donc qu’il faut engager un effort de prévention. ″Qui se chargera de ce travail ? ″, s’interroge-t-il. »

La consultation de l’intégralité de cet article est réservée aux abonnés d’Enerpresse (cf. www.enerpresse.com).
 
0  Réaction(s)
Imprimer Envoyer à un ami 



Nom *

  Prénom *
Email *   Pseudo *
Société *      
Commentaire *
 
  * Champs obligatoires
 
 
© 2009 - énergie2007.fr Qui sommes nous ? Contact Mentions légales Plan du siteRSS